Montée des eaux à Tombouctou : « du jamais vu depuis 1993 »

à la une Actualités Au Mali Flash infos Infos en continus Société

A Tombouctou, dans le nord du Mali, la crue du fleuve continue. Les populations tentent difficilement de contenir les eaux. Une première depuis 1993 selon des riverains.

Depuis environ un mois, la région de Tombouctou fait face à des inondations, à cause de la montée du niveau du fleuve. Plusieurs localités sont touchées par le phénomène qui inquiète les populations de la région .Surtout en ces moments de récolte de céréales.

Dans le cercle de Diré, où plus d’un millier d’hectares sont submergés, les responsables du service d’agriculture préviennent que si rien n’est fait, il sera difficile d’éviter une catastrophe humanitaire.

«Près de mille cinq cent hectares sont inondés. Cela continue car l’eau continue d’avancer. On ne sait même pas quand estèce que cela va s’arrêter. L’eau a fait des dégâts dans les villages et plusieurs maisons sont inondées », se lamente Abdoulaye Haïdara, vice-président de la chambre locale de l’agriculture de Diré

Les populations débordées

Sur place, les populations ont entrepris plusieurs initiatives pour essayer de limiter les dégâts causés par cette forte montée des eaux. Mais en vain. «Les communes les plus touchées sont Dangha, Sarreamou, et Garbakoira. Depuis longtemps la jeunesse est sur pied pour stopper l’eau mais çela n’a pas empêché la montée de l’eau cette année », explique Mahamane Traoré, secrétaire général du conseil local de la jeunesse de Diré.

Une grande partie de la région de Tombouctou est touchée par ces inondations. Cette montée du niveau du fleuve n’a pas épargnée la ville de Tombouctou. Plusieurs parties de la cité des 333 saints sont également envahies par les eaux du fleuve. Face à la gravité de la situation, une délégation gouvernementale est annoncée dans la région.

Source: Studio Tamani

Last Updated on 13/12/2022 by Elalie Konaté