Integrity Icon 2022 : le vote pour la couronne du fonctionnaire le plus intègre au Mali lancé !

Le 06 décembre 2022, Accountability Lab Mali a officiellement lancé le vote entre les quatre finalistes des fonctionnaires nominés dans le cadre de son  Programme Integrity Icon. Durant deux semaines, le vote, à l’issue duquel le fonctionnaire le plus intègre sera couronné, ce fera par sms au (+223) 78 20 28 28 ; ou sur : www.integrityicon.org/mali.

Integrity Icon Mali est un programme de Accountability Lab Mali qui consiste à lutter contre la corruption en changeant de paradigme. Il s’agit également d’un mouvement national qui a pour objectif d’identifier et de célébrer les fonctionnaires honnêtes et intègres de l’administration publique afin qu’ils inspirent les jeunes. Son but est de générer une conversation constructive sur l’intégrité et la responsabilité et de construire un réseau de fonctionnaires pour lutter contre la corruption. Ainsi, le projet Integrity Icon met en évidence l’intégrité dans le secteur public pour permettre aux Maliens de s’interroger sur les challenges existants, de soutenir les changements susceptibles d’améliorer les vies des populations.

Pour l’édition 2022, quatre finalistes sont en lice. Il s’agit de Mme Kankou Sangaré, présidente du Tribunal de Grande Instance de Ségou ; Abdoulaye Coulibaly, chef du Bureau Secondaire des Douanes de Gouthioube ; Marie-Claire Dembélé, conseillère aux Affaires économiques et financières du Gouverneur de Sikasso et Hamidou Doumbia, Chargé des Bons et des Contrats à la Direction des Finances et du Matériel du Ministère de la Santé et du Développement Social.

« Nomination des fonctionnaires honnêtes et intègres par nos volontaires dans leurs localités respectives ; tri des trente meilleurs dossiers par Accountability Lab avec d’autres organisations de la société civile, évoluant dans le même domaine ; tri des quatre finalistes plus trente-et-un suppléants par un panel d’expert indépendant ; réalisation de vidéos des quatre finalistes ; présentation de vidéos aux médias ; diffusion sur la chaîne nationale et sur les réseaux sociaux », ont précisé les responsables du programme, expliquant le processus de désignation des lauréats.

Selon Mme Doussouba Konaté, directrice Pays de AccountabilityLab Mali, c’est une façon de rendre hommage à ces hommes et femmes qui servent les populations dans leurs compétences spécifiques. « Il s’agit de créer un rôle modèle pour la jeune génération ; d’inviter les populations à se joindre aux processus et d’accompagner les politiques de changement des conditions de vie », a-t-elle souligné.

Portrait des finalistes

Icon1- Mme Kankou Sangaré

Née le 13 avril 1974 à Sirakoro, région de Kita, Mme Kankou Sangaré obtient  son DEF en 1989 ; son baccalauréat en 1992 et sa maîtrise en Sciences Juridiques à l’ENA en 1997. Après sa réussite au concours de la magistrature en 2001, Mme Sangaré intègre l’Institut national de Formation judiciaire pour une formation de deux ans et ressort magistrat en 2004.

Après cette formation, elle occupe des postes de responsabilité au sein de l’appareil judiciaire du Mali. Juge au siège au Tribunal de Première Instance de Sikasso ; premier substitut du Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de la Commune I du District de Bamako ; juge d’instruction au Pôle économique et financier du Tribunal de Grande Instance de la Commune III du District de Bamako, Mme Kankou Sangaré est actuellement présidente du Tribunal de Grande Instance de Ségou.

Icon2- Abdoulaye Coulibaly

Né le 06 août 1965 à Mahina, cercle de Bafoulabé dans la région de Kayes, Abdoulaye Coulibaly est un inspecteur des Douanes. Il est aussi détenteur d’une licence en Finances Comptabilité et d’un Master en Contrôle de Gestion et Audit.

Il a d’abord réussi au concours de recrutement des agents contractuels des Douanes pour six mois, renouvelables. Puis d’agent contractuel, M. Coulibaly intègre à la Fonction publique. Ainsi, il s’engage dans la voie de formation et obtient un Brevet de technicien supérieur pour devenir contrôleur des Douanes, puis une licence pour être inspecteur des Douanes, en 2014. Passé par des postes de brigades, bureaux, de complément d’effectif à adjoint dans diverses structures, Abdoulaye Coulibaly est actuellement le chef du Bureau secondaire des Douanes de Gouthioube.

M. Coulibaly est aussi secrétaire général du comité syndical des Douanes de Kayes ; de l’Union locale et régionale de Kayes membre du Bureau exécutif de d’UNTM, à travers laquelle il devient membre du Conseil économique, social et culturel du Mali.

Icon3- MarieClaire Dembélé

Née le 03 février 1971 à Kita, Marie-Claire Dembélé est la conseillère aux Affaires économiques et financières au gouvernorat de Sikasso. Elle est un fruit de l’Institut polytechnique rural de Formation et de Recherche appliquée de Katibougou où elle obtient un Brevet de technicien supérieur (BTS) en agriculture et une maîtrise en vulgarisation en 1995. Elle est aussi détentrice d’une maîtrise en Vulgarisation agricole en 2012.

C’est à Sikasso que Marie-Claire Dembélé commence sa carrière professionnelle en tant qu’enquêtrice avec TESPGRIN/CRRA (discipline suivi-évaluation) piloté par l’Etat malien/IER de 1999 à 2004 et ensuite point focal de l’APRAGIC sous le contrôle du Projet PADS (Adaptation et Diffusion participative des technologies pour les systèmes de base de riz en Afrique de l’Ouest) mise en œuvre par l’Etat en partenariat avec la Suisse.

En 2005, elle est nommée chargée du Volet Sida à la direction régionale de l’Agriculture de Sikasso jusqu’en janvier 2007. Puis en février 2007, Marie-Claire est promue cheffe de division par intérim du Conseil agricole Formation et Animation rurale de la direction régionale de Gao, avant d’être nommée chargée de la liaison Recherche-Vulgarisation agricole (LRVA) jusqu’en 2008.

Marie-Claire a également occupé le poste de chargée de la Programmation et Etudes au Bureau Statistique Suivi-Evaluation et Communication à la direction régionale de l’Agriculture de Sikasso de juillet 2013 à mars 2017.

Icon3 – Hamidou Doumbia

Intégré à la fonction publique en 2010, Hamidou Doumbia est aujourd’hui chargé des Bons et des Contrats à la Direction des Finances et du Matériel du Ministère de la Santé et du Développement Social. Il est réputé pour sa rigueur, son sérieux et sa compétence intellectuelle. Ambitieux et animé par la volonté de donner une nouvelle orientation à sa carrière professionnelle, Hamidou a été admis au concours professionnel d’entrée à l’Ecole nationale d’Administration (ENA). Il est aussi Co-auteur du livre ‘’Les maux et les remèdes de l’Afrique’’, édité chez les éditions Baudelaire en France en 2021.

Parmi ces quatre nominés finalistes, le fonctionnaire le plus intègre sera élu et célébré lors d’un Gala prévu le 17 décembre 2022. Le vote est déjà en cours par sms au (+223) 78 20 28 28 ; ou sur : www.integrityicon.org/mali.

Ousmane BALLO / Afrikinfos-Mali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *