Convergence de vue entre le Mali et l’ONU, selon Jean-Pierre Lacroix

En visite au Mali depuis hier (05.12.22), le secrétaire général adjoint chargé des opérations de maintien de la paix à l’ONU Jean-Pierre Lacroix poursuit ses échanges avec les autorités de la transition. Mais selon lui, le Mali et l’ONU ont une convergence de vue sur les objectifs et priorités.

Le secrétaire général adjoint a eu des échanges à huis clos, ce lundi, avec le ministre malien des affaires étrangères Abdoulaye Diop. Pour Jean-Pierre Lacroix, il est nécessaire de conjuguer les efforts pour avancer dans la sécurisation des populations.

« Nous avons besoin de marcher sur deux jambes », indique-t-il. Le secrétaire général adjoint précise que : « la première jambe, c’est l’appui, la bonne coordination et la bonne synergie avec le Mali. La deuxième jambe, c’est le soutien de nos États membres ».

La transition dit attendre un impact de la coopération sur la sécurité des Maliens

La diplomatie malienne, elle, estime que l’amélioration de la situation sécuritaire des Maliens doit être ressentie dans cette coopération avec les Nations Unies. Abdoulaye Diop, ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale estime que le Mali a mis en avant sa préoccupation, ses attentes et ses priorités.

« Nous avons aussi reçu les éclairages de nos collègues. Il y a une convergence dans la vision », a-t-il déclaré. Le ministre malien des affaires étrangères souligne aussi que les discussions se poursuivront dans les semaines et mois à venir. « Et notre coopération avec les Nations Unies sera jugée à l’aune de l’efficacité ou de l’amélioration que nous pouvons apporter à la sécurité des Maliens », conclut Abdoulaye Diop.

La visite de Jean-Pierre Lacroix au Mali prendra fin ce mardi 06 décembre. Au cours de la journée, il rencontrera le Président de la transition Colonel Assimi Goïta et le Premier ministre Choguel Kokala Maïga.

Source : Studio Tamani