WaterAid : l’ensemble des pays participant à la Coupe du monde ne disposera de toilettes saines qu’en 2159

à la une Actualités Au Mali En afrique Flash infos Infos en continus Internationnal Société

Dans un communiqué de presse, l’ONG internationale, WaterAid, révèle que la totalité des foyers des pays participant à la Coupe du monde ne seront équipés de toilettes décentes qu’en 2159.

Selon ledit communiqué, l’ensemble de la population des pays participant à la Coupe du monde ne disposeront de toilettes saines qu’en 2159. « Alors que l’on dépense sans compter pour les terrains de football qataris, les habitants du Ghana, pays participant à la Coupe du monde, devront patienter jusqu’en 2103 avant de voir chaque foyer disposer de toilettes décentes qu’ils n’auront pas à partager. Au Cameroun, il faudra attendre 2159 », peut-on lire dans le communiqué.

Par ce document, WaterAid attire l’attention de tous les pays sur retard dans l’atteinte de l’Objectif de Développement Durable numéro 6 (ODD6) d’ici 2030 qui garantit l’accès à l’assainissement géré en toute sécurité, soit des toilettes décentes reliées à un système de traitement des déchets.

Selon WaterAid, ce rythme, il faudra environ 136 ans avant que l’ensemble de la population africaine ne dispose de toilettes décentes dans leur foyer, et 217 ans avant qu’elle ne bénéficie d’un assainissement géré en toute sécurité.

Pour l’organisation internationale, le manque de progrès résulte d’investissements insuffisants de la part des bailleurs de fonds ; des gouvernements et du secteur privé. « Les toilettes ne sont pas avenantes, et ne font pas non plus rêver, mais elles sauvent des vies. Lorsque les gens utilisent des toilettes propres et bien gérées, leurs performances scolaires ou leur productivité au travail s’améliorent. C’est une question de santé et de dignité humaine», précise WaterAid dans son communiqué.

Pour WaterAid, les bailleurs de fonds peinent à intensifier leurs efforts. « Ainsi, l’aide au développement des gouvernements en faveur de l’assainissement a chuté de 22 % en 2020 sous la pression de la pandémie mondiale de COVID – 19. WaterAid plaide pour que les pays et les donateurs doublent leurs budgets alloués à l’assainissement dans les plus brefs délais », peut-on lire  dans le communiqué.

« Cela est inacceptable, et rien ne peut l’excuser. Le monde a promis l’accès à un assainissement géré en toute sécurité pour tous d’ici à 2030, mais ne sera en mesure de tenir cette promesse que dans des décennies, voire même des centaines d’années, en ce qui concerne certains pays», a déclaré Tim Wainwright, directeur Exécutif de WaterAid au Royaume – Uni

Enfin dans ledit document, l’organisation internationale estime que les gouvernements, les bailleurs de fonds et le secteur privé doivent s’unir pour venir à bout de ce problème majeur.

Ousmane BALLO / Afrikinfos-Mali

Last Updated on 26/11/2022 by Ousmane BALLO