Mali : l’ONG KO-FALEN donne le sourire à 15 familles à Boulkassobougou.

Dans le cadre de son programme d’appui aux personnes nécessitées, L’ONG KO-FALEN est venue en aide à plus de 15 familles à Boulkassobougou en Commune I du District de Bamako. La cérémonie de remise a eu lieu le 19 novembre 2022, au siège de KO-FALEN, à Boulkassobougou, en présence de la représentante du Maire de N’Gaba-coro ; le représentant du Chef de quartier de Titibougou ; de l’Imam ; les membres de l’ONG KO-FALEN, ainsi que des parents et amis des bénéficiaires.

Joie et vive émotion luisaient sur le visage des 15 familles complétement défavorisées, vulnérables et exposées aux aléas de la vie, quand elles recevaient ces vivres des mains de l’ONG KO-FALEN. Un geste très humain et humaniste et un ouf de soulagement d’un petit moment pour ces familles qui tirent le diable par la queue, chaque jour que Dieu fait pour subvenir à leurs besoins. Les 15 familles bénéficiaires sont les parents de 15 des 40  enfants dont l’ONG KO-FALEN  prend les scolarités en charge depuis au moins 30 ans.

Après les chaleureux mots de bienvenue du représentant du Chef de quartier de Titibougou, la représentante du Maire de N’Gaba-coro, a accueilli favorablement cette initiative de l’ONG KO-FALEN et a souhaité que cela soit pérennisée et étendue à beaucoup d’autres familles qui partagent le même sort que ces familles bénéficiaires du jour.

Selon Mme Binta Diallo, Superviseur à l’ONG KO-FALEN, les vivres sont composés de sacs de mil, de maïs, du riz et d’haricots, pour un montant total de 1.700.000 FCFA. « Je tiens à affirmer que l’année passée, nous avons payé la scolarité de 32 élèves issus de familles démunies qui s’élevait à un montant total de 1.875.000 FCFA et cette année, nous avons pu augmenter le nombre à 40 élèves, soit 2.275.000 FCFA », ajoute-t-elle.

« Un ventre affamé n’a point d’oreilles »

Le fondateur de l’ONG KO-FALEN Baba Wagué Diakité, a expliqué les raisons de cette donation. « L’ONG KO-FALEN avait orienté principalement ses activités vers l’éducation des enfants défavorisés. Mais au fil de temps, nous avons constaté que les enfants arrivaient à l’école affamés, fatigués et affaiblis et avaient de la peine à suivre les cours. Comme on le dit : ” Un ventre affamé n’a point d’oreilles”. C’est pourquoi, l’ONG KO-FALEN a pris l’initiative de venir en aide aux parents des enfants en leur fournissant des vivres pour l’alimentation des enfants. Il y a au total 40 élèves pour 40 familles aussi. Mais le fait que l’ONG KO-FALEN ne dispose pas assez de moyens pour sa mission,  nous avons sélectionné 15 familles des plus démunies des 40 pour cette phase. Nous lançons donc un vibrant appel à toutes les personnes de bonne volonté de venir en aide à ses enfants défavorisés et leurs familles, afin de leur donner une chance de réussite comme tous les autres enfants », ajoute-t-il.

Pépin Narcisse LOTI / Afrikinfos-Mali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *