Un prêtre porté disparu à Bamako

Un père blanc de l’Institut de formation Islamo-Chrétienne (IFIC) et responsable du Centre Foi et Rencontre de Hamdallaye, est porté disparu. Il a été vu pour la dernière fois le samedi 19 novembre 2022 à Bamako. Pour le moment, les responsables de l’église catholique se réservent de tout commentaire.

Difficile de préciser l’heure de son enlèvement. Son véhicule est toujours garé au Centre Foi et Rencontre au quartier Hamdalaye de Bamako. A vue d’œil, on remarque que les portières du véhicule, une fourgonnette sont restées ouvertes et surtout très mal garé.

Le père Hayo avait son habitude. Il se rendait souvent à 6h du matin au Centre à vélo. Ce dimanche, il devait se rendre dans la Communauté de Kalaban Coura pour la messe dominicale et depuis aucune nouvelle de lui.

Le père Hayo était le seul du Centre Foi et Rencontre à Bamako. Les autres responsables de sa communauté étaient tous à Kita pour le pèlerinage catholique. A leur retour ce lundi, ils ont alerté les autorités et la conférence épiscopale. Les policiers ont fait un constat au centre et une enquête a été ouverte.

Ce n’est pas le premier enlèvement au sein de l’église catholique. En juin dernier, cinq (5) fidèles dont un prêtre ont été enlevés entre Bandiangara et Mopti. Après des jours de détention, ils ont tous été libérés par leurs ravisseurs.

« Ce genre d’enlèvement n’est pas surprenant à Bamako », selon des spécialistes des questions sécuritaires. Cela prouve selon eux, que l’insécurité sévit partout même au sein de la capitale.

Source : Studio Tamani

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *