Vulgarisation du Cadre Stratégique de la Refondation : Les forces vives du district de Bamako à l’honneur

Dans le cadre de la vulgarisation et d’appropriation du Cadre Stratégique de la Refondation de l’État, le ministre de la Refondation de l’État, chargé des Relations avec les Institutions, M. Ibrahim Ikassa MAIGA, a rencontré les Forces vives du District de Bamako. C’était le jeudi 03 octobre 2022, à 9h, au Gouvernorat de Bamako.

Après les médias, la Haute Administration publique, la Société civile, les parties prenantes au processus de paix, les Organisations syndicales et patronales, la Classe politique, les universitaires, une partie de la  Diaspora malienne, le gouvernement a commencé la phase régionale de la vulgarisation de Cadre Stratégique de la Refondation. « Il m’est très agréable de prendre la parole, au nom Ministre de la refondation de l’Etat, chargé des relations avec les Institutions, à l’occasion de la présente cérémonie de lancement des journées d’échanges et d’appropriation du Cadre Stratégique de la Refondation de l’État assorti de ses plans d’actions avec les forces vives des régions et du district de Bamako » a déclaré le ministre Ibrahim Ikassa Maïga.

Face aux forces vives du district de Bamako, le gouvernement a salué l’engament et la détermination de tous ces acteurs à soutenir, dans un élan patriotique et de sursaut national, la mise en œuvre des plans d’actions du Cadre stratégique de la refondation de l’État. Selon le ministre Ibrahim Ikassa, toutes ces activités constituent un paramètre important en termes de recevabilité au Peuple malien. « Elles témoignent, aussi, de l’engagement des autorités à œuvrer à la mise en œuvre efficiente des recommandations des Assises Nationales de la refondation durant la période de la Transition en cours », a laissé entendre le ministre de la Refondation.

Pour Ibrahim Ikassa Maïga, les Autorités de la Transition ont déjà réaffirmé cette volonté à travers la mise en route du dispositif de pilotage gouvernemental et la création du Comité Indépendant de Suivi-Evaluation de la mise en œuvre des Recommandations (CINSERE-ANR). « Qu’il me soit ici permis de réitérer notre  profonde gratitude à tous nos concitoyens de l’intérieur comme à l’extérieur, aux Institutions, aux Organes des Assises Nationales de la Refondation, aux légitimités traditionnelles, coutumières et religieuses, aux Forces politiques et socioéconomiques, à l’Administration et aux Collectivités, pour les immenses efforts consentis et les diverses contributions, ayant permis, in fine, de disposer d’un outil qui  permettra d’impulser le changement, tant souhaité,  dans tous les secteurs politiques sociaux et économiques  de notre Pays », a déclaré le ministre de la Refondation.

Il a, par la suite, invité tous les citoyens à leur pleine implication pour une application efficiente des actions de Refondation, dont l’essentiel concerne, appelle et interpelle d’abord.

Par la suite, le ministre a fait une présentation du document aux forces vives du district de Bamako.

Boureima Guindo 

Source: Le Pays