Gao : Interdiction de sortie des produits pétroliers excédant 30 litres sans autorisation

Pour lutter contre le terrorisme, les autorités régionales de Gao ont interdit la sortie de toute quantité de produits pétroliers excédant 30 litres non accompagnés d’une autorisation signée par la brigade territoriale.

Contrairement à ce que les gens disent sur la note de service de la douane nigérienne en représailles à la diatribe du Premier ministre par intérim, le colonel Abdoulaye Maïga. Les autorités nigériennes ont pris cette décision de suspendre le transit des produits pétroliers destinés à Gao, Mali pour des raisons sécuritaires excepté la Minusma.

Au même moment, à Gao, les autorités administratives ont décidé d’interdire à la population de Gao la sortie de toute quantité des produits pétroliers excédant 30 litres non accompagnés d’une autorisation signée par la brigade territoriale de Gao et d’une facture d’achat. Cette mesure des autorités régionales vise à lutter contre la contrebande d’hydrocarbures qui certainement peut servir à ravitailler les groupes terroristes.

Ainsi, le mardi dernier,  les usagers en partance à la mine de d’or de N’Tahaka et du Gourma se sont fait dépossédés de leurs carburants par la brigade territoire au poste de contrôle de Wabaria.

Ousmane Mahamane

Source : Mali Tribune