Bâtiments et Travaux publics à Bamako : FH Briques ouvre ses portes

à la une Actualités Au Mali économie Flash infos Infos en continus

Une usine spécialisée dans la production et la vente de briques de tout genre a ouvert ses portes à Missabougou. Cette nouvelle unité est l’œuvre de notre compatriote Fatouma Mbarka Mint Hamoudy, présidente de l’Association Solidarité Femmes d’ici et d’ailleurs (ASFIA) qui, en plus de l’humanitaire, vient de s’engager dans l’industrie au profit de notre pays. L’événement était couplé à l’inauguration du Centre de formation multifonctionnelle pour les femmes.

L’unité de production a été inaugurée par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Mahmoud Ould Mohamed, le 23 juin 2022, en présence de son homologue, ministre délégué auprès du ministre de la Santé et du Développement social, chargé de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Réfugiés et des Déplacés, l’imam Oumarou Diarra.

Située à Missabougou, en Commune VI du District de Bamako, cette nouvelle unité de production vient combler un vide et contribuera à la création d’emplois, s’est réjoui le chef de quartier de Missabougou.

À sa suite, le maire du Centre secondaire d’État civil, Mme Samaké Mariam Barry, a salué cette initiative qui offrira à bon nombre de jeunes désœuvrés du quartier l’opportunité d’accéder à un emploi.

« Aujourd’hui, je suis plus qu’heureuse, je peux le dire, parce que j’ai un rêve qui vient de se réaliser. De tout temps, c’était mon rêve, et mon plus grand souhait était de pouvoir offrir un centre multifonctionnel à ces femmes qui m’ont aimée sans condition, jour et nuit, qui nous accompagnent dans l’ASFIA. Hormis cela, aussi créer de l’emploi, donner de l’emploi aux jeunes dans la situation dans laquelle le pays se trouve ; pouvoir créer une trentaine d’emplois, en plus de dix emplois temporaires, dont une quarantaine de personnes qui auront un salaire, qui pourront subvenir à leurs besoins, c’est une immense joie qui m’anime », a déclaré Mme Fatouma Mbarka Mint Hamoudy.

Dans son propos, elle a tenu à remercier le gouvernement pour toutes les facilités qui lui ont permis de concrétiser ce projet.  Un projet qui continuera à bénéficier du soutien et de l’accompagnement indéfectibles du gouvernement.

Au nom du gouvernement du Mali, le ministre Mahmoud Ould Mohamed a exprimé toute sa fierté de voir une femme entrepreneure prendre l’initiative dans un domaine d’importance stratégique non seulement pour notre économie, mais aussi pour la création d’emplois.

Il a rappelé qu’au Mali, nous consommons 5 millions de tonnes de ciment par an. « Nous produisons à peine 2 millions de tonnes et nous importons à peu près 3 millions de tonnes pour satisfaire notre besoin du marché des Bâtiments et Travaux publics (BTP) », a-t-il révélé. Selon le ministre, le marché des BTP a de l’avenir dans ce pays et tout autre acteur qui s’investit dans ce domaine a de la place, a un rôle et apporte aussi sa part dans la construction nationale.

Pour Mahmoud Ould Mohamed, cette initiative s’inscrit dans la droite ligne des priorités des autorités de la transition, sous le leadership du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, dans sa volonté d’élever l’employabilité des jeunes, au rang des valeurs nationales.

La lecture d’un verset du Coran par l’Imam de la mosquée du quartier, un sketch et une animation musicale ont été les temps forts lors de cette cérémonie d’inauguration de FH Briques.

A O

Source : Ziré