CNT : Aboubacar Sidiki Fomba tancé

Pour son immixtion dans les différends entre transporteurs, Aboubacar Sidiki Fomba du CNT est sommé de s’expliquer. La Commission Travaux publics, des Domaines, de l’Habitat et des Transports lui demande des comptes.

Le dimanche 12 juin, à la Maison de la Presse, Aboubacar Sidiki Fomba et Sidiki Ouattara tous deux respectivement vice-président et président du Collectif pour la Refondation du Mali (Corema) et conseillers au Conseil national de Transition (CNT) avaient tenu une réunion avec trois syndicats de transporteurs routiers.

Il s’agit de la Fédération des Groupements des Transporteurs agréés du Mali (FGTRAM), du Syndicat national des Transporteurs routiers, urbains, interurbains et internationaux du Mali (Syntui-Mali) et du Syndicat des Transporteurs par Autobus (STA). Au cours de leurs échanges, les syndicalistes présents ont accusé le Conseil malien des Transporteurs routiers (CMTR) de détournement de l’argent généré par le Droit de traversée routière (DTR) suivi de biens d’autres récriminations.

Le ministère des Infrastructures et des Transports n’a pas été épargné non plus. Aboubacar Sidiki Fomba qui s’est fait porte-parole du Corema, eu des mots durs à son tour contre le CMTR qu’il a qualifié de « hors la loi ». Il a promis à ses interlocuteurs du jour de les aider à se battre pour eux tout en mettant en avant sa qualité de membre du CNT et de vice-président du Corema.

Ces agissements, hors compétence, considérées comme une ingérence flagrante dans les affaires d’une organisation professionnelle, ont été très mal appréciées au CNT. Selon des sources introduites, le président de la Commission des Travaux publics, des Domaines, de l’Habitat et des Transports du CNT, Modibo Kéita entend mettre à sa place l’indélicat Aboubacar Sidiki Fomba. La commission prévoit incessamment une rencontre avec lui, pour le mettre en garde contre ses démarches assimilables à celles d’un activiste qu’un membre du CNT.

Aboubacar Sidiki Fomba, vêtu du manteau d’activiste, est plutôt membre de la Commission Santé et Développement social. Son compère et président du Corema Fouseyni Ouattara est quant à lui président de la commission Défense, Sécurité et Protection civile. Ils n’ont rien à voir avec la commission transport qui puisse les amener à agir hors mandat du CNT.

Fomba est un multi récidiviste. Dans une précédente vidéo, il avait personnellement accusé le bureau du CMTR de détournement de 13 milliards de F CFA. Ce qui lui vaut déjà une menace de procès en diffamation.

Abdrahamane Dicko

Source : Mali Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *