Guinée-Conakry : la junte militaire propose une transition de 39 mois

 “Le CNRD et le gouvernement (…) soumettront au CNT ( Conseil national de la transition), qui tient lieu de parlement, cette proposition qui est consécutive à de larges et patientes concertations”, a déclaré le colonel Doumbouya.

La junte militaire au pouvoir en République de Guinée a annoncé samedi soir une transition de 39 mois dans le pays.

Le colonel Mamady Doumbouya, président du président du Comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD) en a fait l’annonce lors d’un discours à la nation retransmis à la télévision nationale, RTG.

« De toutes les consultations engagées à tous les niveaux, depuis le début de la transition, avec toutes les composantes de la nation, auprès de tous les Guinéens partout où ils se trouvent, il ressort une proposition médiane d’une durée consensuelle de la Transition de 39 mois », a indiqué le Président.

“Le CNRD et le gouvernement (…) soumettront au CNT ( Conseil national de la transition), qui tient lieu de parlement, cette proposition qui est consécutive à de larges et patientes concertations”, a-t-il poursuivi, rappelant qu’il y’a eu en amont les journées nationales de concertation, les assises nationales et, dernièrement, le cadre de concertation et de dialogue qui ont rendu leurs conclusions provisoires.

Lors de la présentation, vendredi, des propositions formulées par 54 entités, le ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation avait annoncé des durées comprises entre 24 mois et 5 ans.

Le Front national de défense de la Constitution, le Rassemblement du peuple guinéen du président Alpha Condé ainsi que l’union des forces démocratiques de Guinée de Cellou Dalein Diallo avaient boycotté le cadre de concertation qu’ils avaient jugé non inclusif.

“C’est la volonté de la majorité qui tranche les contradictions, de même que celle du peuple souverain a vocation à rallier tous et à s’imposer à tous”, a rappelé le président de la transition dans son discours.

Le colonel Doumbouya a pris le pouvoir suite au coup d’État contre Alpha Condé le 5 septembre 2021.

Depuis lors, la Guinée est acculée par la CEDEAO qui exigeait un chronogramme acceptable pour la transition.

AA / Alioune Ndiaye

Source: aa.com.tr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *