Opération Kélétigui 1 à Nara : deux terroristes de grande renommée neutralisés

Du 4 au 10 avril 2022 des patrouilles menées par l’Opération Kélétigui 1 a permis de neutraliser deux terroristes de grande renommée. Aussi, trente-trois panneaux solaires grand format, deux batteries blindées, des dizaines de sacs de vivres, des pièces de rechanges de moto, un groupe électrogène et un réfrigérateur ont été récupéré.

Selon les services de communication des forces armées maliennes, dans la dynamique de la consolidation des acquis dans la lutte contre le terrorisme, le groupement tactique interarmes (GTIA Kélétigui 1) a, sous le leadership du commandant en chef, le colonel Seydou Bassirou Niangadou, neutralisé deux terroristes de grande renommée. « Ces deux individus sont spécialisés dans la pose des engins explosifs improvisés (EEI) et la collecte des zakats sur les populations dans le cercle de Guiré au sud-est de Nara », précisent-ils sur leur site, fama.ml.

Ils estiment également que le GTIA a effectué des patrouilles dans le périmètre pastoral de la pompe d’eau de Dialakoro qui a été récupérée depuis le début de l’opération se trouvant dans la même zone. « C’était lors d’une reconnaissance offensive dans ladite zone du 4 au 10 avril 2022 menée par le chef de bataillon Adama Diassana. Ces derniers temps, le village de Dialakoro et environnants étaient devenus la zone de prédilection de ces deux chefs terroristes qui y imposaient leur loi tout en interdisant aux populations de s’approvisionner en eau potable de la pompe. Toutes choses qui ont occasionné une vague de déplacement des habitants.  La libération de cette pompe gouvernementale qui a une capacité d’irrigation de 20100 hectares constitue un véritable ouf de soulagement pour les paisibles habitants qui y mènent des activités de maraîchage et d’élevage. Elle est considérée comme la poutre qui soutient l’économie locale de cette zone désertique », ajoutent-ils.

Aussi, les services de communication des forces armées maliennes précisent que la neutralisation de ces deux forcenés et le démantèlement de leurs plots logistiques ont été rendus possible grâce à des renseignements collectés. « Le bilan matériel de cette patrouille offensive se présente comme suit : trente-trois, panneaux solaires grand format, deux batteries blindées, des dizaines de sacs de vivres, des pièces de rechanges de moto, un groupe électrogène et un réfrigérateur récupéré. Selon le chef de mission, le commandant Adama Diassana, la récupération de ces matériels permet de couper les sources d’approvisionnement de ces bandits sans foi ni loi », concluent-ils

Ismaël Traoré

Source : Ziré