CEDEAO, la réunion de la dernière chance ?

Le médiateur de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) pour le Mali, l’ancien président du Nigéria, Goodluck Jonathan, est attendu à Bamako, ce mardi ou mercredi, pour tenter de trouver un accord avec les autorités de la Transition, sur la durée de la Transition.

A l’issue de sa dernière visite au Mali, les deux parties s’étaient séparées, sans accord. Les autorités de Transition campaient sur une Transition de cinq ans ; tandis que la Cedeao n’aurait permis qu’une Transition de 12 ou 16 mois. Mais, dans un dernier sursaut, les autorités de la Transition avaient proposé 24 mois pour la durée de la Transition. Et la Cedeao, 16 mois. Sans un jour de plus.

Qualifiée de réunion de la dernière chance, cette ultime réunion, prévue le mardi ou ce mercredi de cette semaine, est très attendue.

D’un côté, la Cedeao, qui n’entend pas bouger d’un iota. De l’autre, les autorités maliennes qui, boostées par les associations, qui réclamaient, dès la semaine dernière, le retrait du Mali de la Cedeao, continuent de donner de la voix.

Source : Mali Tribune