Sécurité : Bourem en proie à une insécurité résiduelle

Situé à 95 kilomètres de Gao avec une population de 39554 habitants, le cercle de Bourem est en proie à une insécurité résiduelle.

Par rapport aux autres villes du Centre et Sud du pays qui sont en proies à une insécurité galopante avec des attaques de grande envergure. La ville de Bourem a toujours été épargnée par cette insécurité grandissante grâce au vivre ensemble. Ces dernières années, les différentes communautés ont multiplié les rencontres intra-communautaires pour consolider la paix. Ce qui fait que la situation sécuritaire dans la ville est résiduelle. Les forces de l’ordre sont visibles partout dans la ville et dès 21h commence une patrouille mixte FAMa, groupes armés signataires et Ganda-Izo. Selon le chef des renseignements intérieur de la ville que nous avons interrogé sur place, les patrouilles nocturnes ont permis de déjouer plusieurs attaques contre les FAMa mais aussi contre la ville.

Malgré la présence des FAMa à Bourem et sur le site du barrage de Taoussa, on rencontre dans la zone ; des attaques à mains armées ; des braquages et enlèvements de biens (véhicules, motos…) sur les axes Bourem-Gao et Bourem-Témera.

Ousmane Mahamane (Envoyé spécial à Bourem)

Source : Mali Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *