Lutte contre le terrorisme : la belle moisson des FAMa

Depuis le 22 mars 2022, en plus des activités de routine de sécurisation de foires, d’escortes, des relèves…, les forces armées maliennes (FAMa) ont visé le cœur du dispositif des terroristes avec de résultats très satisfaisants.

En effet, en zone sud, des frappes aériennes suivies de reconnaissances offensives terrestres dans la boucle du Baoulé et dans la forêt de Gomitra, dans le cercle de Diéma, récemment devenus une zone de repli, ont permis de démanteler 04 bases terroristes.

A l’issue de l’opération, 03 terroristes ont été neutralisés, 11 suspects interpellés, dont 08 relâchés, 03 sacs d’engrais, divers matériaux servant à la fabrication d’engins explosifs improvisés (EEI), 02 motos, 04 fusils de chasse, 02 pistolets mitrailleurs (PM), 06 téléphones, des vivres récupérés et 03 engins explosifs improvisés (EEI) détruits.

Dans un communiqué publié le 29 mars dernier, la Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa) précise que des opérations de consolidation des acquis sécuritaires et de réassurance des populations ont été menées dans différents secteurs des régions de Sikasso, Bougouni et Koutiala.

Aussi, sur le Théâtre Est de l’opération Maliko, les priorités opérationnelles ont porté sur la surveillance et la précision des renseignements dans la zone des trois (03) frontières, la consolidation du poste FAMa de Tessit, l’exploitation des acquis de la vigoureuse réaction des FAMa contre l’attaque du checkpoint de la sortie Ménaka à Ansongo.

Sur le Théâtre Centre de l’opération Maliko, ajoute le communiqué de la dirpa, la précision du renseignement pendant les reconnaissances offensives dans le cercle de Diré, Tonka et Goundam a permis interpelés 04 suspects terroristes, notamment Amadou Boubacar Diallo (poseur d’EEI), Hassane Amadou Diallo, Maloud Cissé, Hamadoun Diallo, 04 batteries, du matériel de communication et des rouleaux de fils conducteur servant à la fabrication d’EEI récupérés.

Dans la zone inondée de Niono, des villages de Faba Koura, Faba Koro et Niebébougou, permanemment harcelés par les terroristes, les reconnaissances offensives ont permis de détruire les positions des assaillants et de desserrer l’étau sur les populations avec un bilan de 04 terroristes neutralisés ; 06 suspects terroristes interpelés, 03 AK 47,01 véhicule KIA et 02 véhicules récupérés, 04 EEI détruits.

« À la limite du cercle de Tominian et de Yorosso, les unités FAMa ont réagi vigoureusement à une attaque terroriste à l’abordage de la position suspecte faisant un bilan de 14 terroristes neutralisés, 03 suspects terroristes interpellés, 12 motos incendiées ; 01 fusil mitrailleur (FM), 01 AK47, 04 carabines chinoises, 03 talkies de longue portée, 23 téléphones portables, 01 ordinateur portable, 05 clés USB et 02 disques durs », peut-t-on lire dans le communiqué.

L’Etat-major général des armées,  à travers la Dirpa, rassure que les actions de recherches de renseignements, surveillance, poursuite et neutralisation des terroristes dans leurs sanctuaires et leur interpellation dans les zones urbaines se poursuivront et que les FAMA s’adapteront aux modes d’action des terroristes.

Adama DAO

Source : Tjikan