Cadre stratégique de la refondation de l’Etat : un ambitieux plan d’actions

Élaborer, sur la base des conclusions et recommandations des Assises nationales de la Refondation, un projet de cadre stratégique de la Refondation de l’Etat assorti d’un plan d’action”, tel est l’objectif de l’atelier qui s’est déroulé le mardi 15 mars au 17 mars 2022 au Centre International de Conférence de Bamako,

L’atelier, avait pour objectif d’examiner et de valider le projet de Cadre stratégique de la Refondation de l’Etat et son Plan d’Actions.

L’atelier a enregistré près d’une centaine de participants constitués des représentants de la Primature, des départements ministériels, du Secrétariat général du Gouvernement, de certains services techniques centraux, des Cellules de Planification et de Statistique, des faitières des Collectivités territoriales, de la société civile, des organisations des femmes, des jeunes, du secteur privé, des maliens établis à l’Extérieur.

Il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre efficiente des recommandations des Assises Nationales de la Refondation, tenues en décembre 2021.

Cette rencontre se veut être un cadre d’échanges et de discussions autour de toutes les propositions faites par les Maliennes et les Maliens en vue d’enclencher le processus d’opérationnalisation et de mise en œuvre des actions refondatrices de notre pays.

le ministre de la Refondation de l’Etat, Ibrahim Ikassa MAÏGA a tenu à assurer, aux participants, la traduction des propositions pour le CHANGEMENT telles qu’exprimées, en véritables actions dans le projet de Cadre Stratégique de la Refondation de l’Etat afin de “ poser les jalons solides de la Refondation de l’Etat à laquelle aspirent tous nos concitoyens en vue de l’avènement d’un Mali bien gouverné, mieux sécurisé, plus démocratique et stable, d’un Etat prospère, soucieux du vivre ensemble et respectueux des droits de l’homme et des valeurs socio-culturelles.”

À cet effet, pour garantir le succès de ce programme d’action, il a annoncé la mise en place imminente d’un mécanisme indépendant de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre des recommandations des Assises.

Enfin, le ministre MAÏGA a remercié les différentes parties prenantes à ces trois jours de travaux, tout en espérant que les propositions ou reformulations conséquentes permettant au Gouvernement de disposer d’un cadre référentiel en matière de Refondation de l’Etat, gage d’efficience et d’efficacité, dans l’intérêt supérieur de notre Nation.

Les travaux se sont  déroulé sous forme de la restitution plénière, des travaux en groupe et la finalisation du rapport général de l’atelier.

Au terme de l’atelier, les recommandations ci-après ont été adoptées  : décliner le Plan d’Action de la stratégie en 2 phases de 5 ans ;prévoir l’évaluation à mi-parcours et finale de la mise en œuvre du Plan d’Action  et les revues annuelles ; établir un chronogramme de rencontres  des services techniques pour l’estimation des coûts des actions, la fixation des cibles annuelles, la situation de référence, l’identification d’indicateurs de résultat ; procéder à l’analyse de cohérence et de priorisation des actions du CSRE en lieu et place de la reconduction in extenso des recommandations des ANR,..

 Mémé Sanogo

Source : L’Aube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *