Le communiqué de France Médias Monde nous révèle le niveau de nocivité des organes de propagande de la France au Mali : ils touchent un tiers de la population malienne (7 millions de maliens)

Si on applique le même ratio au Burkina, au Niger et au reste du Sahel, ce sont des dizaines de millions de Sahéliens qui subissent à longueur de journée et dans leur langues maternelles, l’agression médiatique de la prédation française…

…Excusez du peu !

On ne peut avoir meilleur aveu des réelles intentions des organes de presse de la France au Mali et au Sahel : la propagande et rien que la propagande !

N’est-ce pas la raison évoquée par les autorités françaises pour suspendre RT France ?

En effet, le sénateur Laurent Lafon, dans une lettre, a demandé au régulateur de suspendre la chaîne et le site de RT France qui selon lui : ‘’ relayent des actions de propagande sans véritable contradiction ’’

Quel sort sera-t-il réservé aux six correspondants ?

Modibo Keita