Sécurité : Les FAMa à la trousse des terroristes

 

Dans un communiqué datant du 9 mars 2022, l’état-major général des Armées annonce que les FAMa continuent la recherche et la destruction des sanctuaires terroristes dans le cadre du plan Maliko et de l’opération Kélétigui. Depuis le dernier communiqué en date du 1er mars 2022, les actions majeures face à un ennemi en débandade, tentant de se réorganiser se résument comme suit.

Sur le théâtre Est de l’opération Maliko : Les FAMa ont exploité et consolidé les acquis de la réaction vigoureuse contre l’attaque de l’emprise de N’Tahaka sur l’axe Gao-Gossi de même que les leçons apprises des tirs de 06 obus essuyés par le camp FAMa- Takuba-MINUSMA de Ménaka le 07 mars 2022 avec la précision des indices sur d’éventuelles complicités.

Centre de l’opération Sur le théâtre Maliko : Dans la région de Ségou, les reconnaissances offensives de fouilles ont été conduites dans la forêt du Ouagadou, zone refuge des terroristes, avec un focus sur la zone des puits N. Au cours de ces reconnaissances, un véhicule suspect, parmi les quatre en fuite, a été immobilisé par des tirs de sommation aux environs du puits de Cheick Ahmed. Les 05 occupants dont 02 blessés (l’un à la cuisse et l’autre au bras pris en charge par les FAMa) ont été remis au chef de tribu de la source d’eau.

La même unité FAMa, dans sa mission de reconnaissance offensive, a réagi à une embuscade dans la forêt du Ouagadou avec un bilan de 18 terroristes neutralisés, 05 AK-47, 05 fusils, 01 Lance-Roquette Antichar (LRAC), 01 lit picot, 05 motos récupérés et 04 EEl détruits.

Dans le secteur de Niono, une unité FAMa a désarmé des chasseurs en possession de 08 PM.

Dans les régions de Mopti et de Bandiagara, 05 terroristes poseurs d’EEI ont été neutralisés et 06 EEI détruits. Egalement une mission d’appui embarquée par hélicoptère pour une opération sur une position ennemie dans la localité de Kargué, à une trentaine de Km de Sevaré, a neutralisé une vingtaine de GAT sur des motos et en embuscade contre une patrouille FAMa. Plusieurs motos, des armes et des bagages, ont été abandonnées de part et d’autre des corps.

Source : 22 Septembre