Grande offensive des FAMA au centre : la traque des djihadistes partout !  

Depuis des semaines, les Forces Armées Maliennes (FAMA) mènent des  actions  d’envergure contre les Bases et sanctuaires des Groupes djihadistes éparpillés dans le Centre du pays… Résultat : plus Deux cents huit terroristes ont été tués par les FAMA, du 25 décembre 2021 à ce jour, et plusieurs armements et équipements récupérés et/ou détruits.

Mardi 22 février dernier, l’Armée malienne a annoncé, dans un communiqué, avoir “neutralisé” ou arrêté des “terroristes” à l’issue des opérations effectuées au cours de ces derniers jours, dans les Régions de Tombouctou, Ségou, Mopti, Bandiagara et au Nord-est de Bamako.

Selon un communiqué de l’Etat-major Général des Armées, qui avait déjà annoncé avoir tué près de 60 “terroristes” dans le Nord du Mali, courant semaine dernière, “les Forces Armées Maliennes (FAMA) continuent de consolider les acquis opérationnels face à des terroristes de plus en plus fébriles, en débandade, adoptant l’évitement et se dissimulant dans la population en mode d’actions”.

Dans les Régions de Ségou, Mopti et  Bandiagara, “19 terroristes ont été neutralisés” et “15 Bases terroristes démantelées”. L’Armée annonce également qu’il y a eu “34 motos récupérées,15 autres détruites et 37 téléphones récupérés”.

Dans la Région de Tombouctou, “les efforts ont porté sur la précision des renseignements ayant conduit à l’arrestation de 8 terroristes”.

Toutefois, huit soldats maliens ont été tués et près de 60 “terroristes neutralisés” dans le Nord du pays lors d’une opération de l’aviation malienne, dans une zone où des dizaines de civils sont morts la semaine dernière. L’annonce a été faite, le vendredi dernier, par l’Armée malienne.

L’aviation militaire est intervenue, vendredi dernier, pour détruire une “Base terroriste” près du Burkina Faso et du Niger où “des violents combats ont ensuite fait “8 morts” chez les soldats et “57 terroristes neutralisés”, selon un communiqué de l’Armée.

Cette intervention était “au profit d’une patrouille accrochée par des Hommes armés non identifiés dans le Secteur d’Archam, à l’Ouest de Tessit”, à quelques dizaines de kilomètres des frontières maliennes avec le Burkina Faso.

208 terroristes tués et…

Deux cents huit terroristes ont été tués par les Forces Armées Maliennes (FAMA), du 25 décembre 2021 à ce jour. « C’est à l’issue de plusieurs opérations menées dans diverses Régions du pays », a indiqué, le jeudi dernier, le Patron de la Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées (DIRPA), lors d’une rencontre avec la presse.

Selon le Colonel Souleymane Dembélé, sur ces 208 terroristes éliminés, 142 l’ont été dans l’opération ”Kélétigui” menée au Centre du pays et 66 dans la Zone Sud (Koulikoro, Sikasso, Kayes…).

Durant la même période, les FAMA ont également procédé à 108 interpellations.

47 armes ainsi que des munitions, 28 véhicules, 94 motos, 718 sacs de céréales ayant été pris aux populations comme “Zakat” par les Extrémistes avec 453 têtes de Bovins et Ovins ont été récupérés lors de ces offensives réalisées dans le cadre de la nouvelle opération dénommée “Kélétigui”.

Toujours, selon le patron de la DIRPA, “ces exploits” sur les théâtres des opérations confirment la montée en puissance des FAMA. Une situation rendue possible, a souligné le Colonel Souleymane Dembélé aux médias, par l’acquisition De nouveaux équipements (4 hélicoptères sortis d’usine, d’engins blindés et engins légers), le réarmement moral des troupes, l’amélioration des conditions de vie et de travail des Hommes et les efforts de restructuration visant tous les compartiments des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) du pays.

Quelques 208 autres présumés terroristes ont été neutralisés par les FAMA du 25 décembre 2021 au 15 février 2022. « C’est dans le cadre de l’Opération Kélétigui, essentiellement dans les Régions du Centre et du Sud du pays », a déclaré le Colonel Souleymane Dembélé.

« Les FAMA ont neutralisé, du 25 décembre à nos jours, 142 terroristes, dans le Centre et 66 terroristes dans la Zone sud, dans les Régions de Sikasso, Kayes et Koulikoro. 78 interpellations ont été faites dans le Centre du pays et 30 autres dans le Sud du pays sur un effectif de 108 terroristes interpellés et une trentaine de sanctuaires détruits », a précisé le Colonel Souleymane Dembélé.

En outre, il souligne qu’« après ces interpellations, il y a quelques jours, deux ou trois Ministres mauritaniens étaient venus au Mali accusant les FAMA d’exactions ou d’assassinats sur des populations mauritaniennes. Effectivement, parmi ces interpellations figuraient beaucoup de Mauritaniens qui ont été capturés puis relâchés et remis aux Autorités mauritaniennes ».

« Au cours de ces opérations, 61 armes ont été récupérées ainsi que des milliers de munitions ; 28 véhicules militaires et privés, 94 motos dont 4 tricycles qui servaient de moyens de transport ainsi que 2 à 3 tonnes d’engrais chimiques qui servaient de fabrication d’engins explosifs improvisés ont été récupérés », poursuit-il. Et d’ajouter que, cependant, « cette offensive des Forces Armées Maliennes a permis également de récupérer 453 Bétails dans le Centre et le Sud du pays. Et il y ajouta que « la situation sécuritaire de ces derniers mois est marquée par une offensive des FAMA en vue de rechercher et de détruire des Groupes armés terroristes et leurs sanctuaires sur des espaces situés dans le Centre et le Sud du Mali ».

Mohamed Sylla

Source : L’Aube