‘’On en parle !!!’’ /fuite de l’appel téléphonique : et si c’était Boubou le plus naïf !

L’enregistrement d’une discussion téléphonique entre le président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara et l’ancien Premier ministre du Mali, Dr. Boubou Cissé, circule sur les réseaux sociaux depuis le 11 février 2022. Dans cet audio, dont les proches et partisans de Boubou Cissé ont vite nié l’authenticité, Alassane Dramane Ouattara se fait briefer sur la situation économique du Mali après les sanctions de la CEDEAO de l’UEMOA.

Dans ces discussions qui ont duré environ cinq minutes, ces deux personnalités ont employé des termes discourtois et peu orthodoxes qui visent surtout à dénigrer les autorités de la transition. C’est le président ivoirien qui a d’abord proféré, aux autorités maliennes, des propos comme : ‘’Ils sont idiots’’ ; ‘’c’est des naïfs’’ ; ‘’c’est des ignorants’’ ; ‘’ils sont tombés sur la tête’’, … Et à Boubou d’ajouter ensuite : ‘’Ils sont vraiment très, très naïfs’’ ; ‘’Il n’y a pas de gens qui réfléchissent autour d’eux’’.

Le même jour (11 février 2022) vers le soir, le procureur près le Tribunal de grande instance de la Commune IV du District de Bamako confirme avoir ouvert une enquête préliminaire sur le même audio pour « atteinte ou tentative d’atteinte et complicités à la sûreté intérieure et extérieure du Mali ». Pour heure, l’on est à l’écoute du procureur. Une chose est sûre, cette enquête doit être minutieuse et pointue pour ne négliger aucune piste.

Ce qui est évident, c’est que ce n’est pas la première fois que le nom de Boubou Cissé soit cité dans une affaire de déstabilisation ou d’atteinte à la sûreté de l’État. En décembre 2021, il avait été poursuivi pour un présumé complot contre l’État. Jusqu’à l’annulation de la procédure, le 2 mars 2021 par un arrêt de la Chambre d’Accusation de la Cour d’Appel de Bamako, Boubou était resté invisible et introuvable.

Si cet enregistrement est authentique, Boubou Cissé aurait trahi le Mali et toutes les accusations et complots antérieurs le concernant pourraient être vrais. Pire, il se serait lui-même rendu davantage impopulaire auprès de la majeure partie du peuple malien qui voit le président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, comme l’ennemi numéro du Mali en Afrique de l’Ouest dans le cadre de la gestion de la crise que traverse le pays.

Si cet enregistrement est authentique, c’est plutôt Boubou Cissé qui aurait été très, très naïf en se ridiculisant avec Alassane Dramane Ouattara qui n’a rien à perdre, alors qu’il pouvait se taire et observer la situation comme telle. Ce qui est sûr, c’est que Boubou semble être maintenant mal barré. Dans la mesure où des faits similaires lui avaient été reprochés dans le passé. C’est dire que les choses peuvent aller visite sinon très vite et à tout moment.

Ousmane BALLO

Source : Ziré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *