Mali : L’armée intensifie les opérations, les terroristes en débandade

à la une Accueil Actualités Au Mali Flash infos Infos en continus Société

Selon l’armée, les offensives militaires entraînent des « acquis opérationnels face à des terroristes de plus en plus fébriles, en débandade ». Ceux-ci, indique le communiqué, adoptent désormais « l’évitement et se muant dans la population comme mode d’action avec des capacités de nuisance reposant désormais sur la pose des engins explosifs improvisés, le sabotage des réseaux GSM et les tirs indirects ». 

Les FAMa continuent de mener des activités de routine de sécurisation des foires, des escortes, des relèves, des patrouilles de sécurisation des personnes et des biens, informe l’état-major qui note une intensification de la recherche du renseignement et les opérations aéroterrestres particulièrement en zones centre et sud.

Du 17 au 22 janvier 2022, dans la région de Nara, une offensive de reconnaissance dans le secteur d’Akor et Tarakoro a permis la « destruction à l’artillerie des bases terroristes suivies de fouilles dans les forêts de Naoulena et Bamadjougou », détaille l’état-major.

Cette opération a fait un « bilan de 28 terroristes neutralisés » et « la libération et la remise aux populations de la pompe de Dialakoro pouvant servir 21 000 hectares de terres irrigables », précise la même source.

L’armée relève que d’autres opérations ont été menées dans les régions de Sikasso, Bougouni et Koutiala, notamment dans les secteurs de Tièrè, Tanguela, Danderesso, Mizansso, Kougniou et Kabalé, y compris le long de la frontière avec le Burkina Faso.

Ces actions concernant, entre autres, la fouille de la forêt de Tandjo et la destruction à l’artillerie d’une base terroriste dans les collines de Tièrè et se sont soldées par la récupération d’un véhicule Toyota Hilux et d’un camion-citerne de 10 tonnes transportant du carburant.

Mais également la récupération d’un camion de contrebande, la saisie de sept motos, l’interpellation de 22 suspects, la neutralisation de six terroristes et la récupération de trois pistolets.

Les interventions concernent également les régions de Ségou et Mopti avec les reconnaissances offensives dans les cercles de Koro, Bankass et Niono. Des de frappes aériennes dans la forêt de Toun, Ouenkoro, et Dia ont neutralisé 11 terroristes dont un responsable Iboune Ambane, ajoute l’état-major qui souligne la destruction des sites de fabrication d’engins explosifs improvisés dans le secteur de Toun.

Les FAMa ont « neutralisé » trois terroristes et interpelés trois suspects lors d’une offensive de reconnaissance à Ouro Sémé, à 04 km au Nord-Est de Diondiori. Ces éléments appartenaient à un groupe terroriste collectant la Zakat.

Au cours de l’opération des armes ont été saisies en plus de sept motos, 12 téléphones portables, quatre talkies walkies, quatre batteries de recharge et des panneaux solaires récupérés.

Dans la zone de Diabaly également, toujours dans la dynamique des opérations FAMa, neuf suspects terroristes ont été interpelés avec deux engins explosifs improvisés, sept motos et sept téléphones portables saisis sur la base des renseignements précis et utilisés, fait savoir l’état-major.

Source : L’Essor

Last Updated on 29/01/2022 by Ousmane BALLO