Face aux sanctions de l’UEMOA et de la CEDEAO : les évêques du Mali prêchent pour « l’union sacrée »

Le ministre des Affaires religieuses, du Culte et des Coutumes, Dr Mahamadou KONÉ, s’est rendu, ce mardi 18 janvier 2022, à l’Archevêché de Bamako où les évêques de notre pays sont réunis pour la seconde Session ordinaire 2021-2022 de la Conférence épiscopale de l’Eglise catholique.   

Le ministre KONÉ y était porteur d’un message des plus hautes autorités de la Transition, le colonel Assimi GOITA et Choguel Kokalla MAIGA, respectivement Président de ladite Transition et chef du Gouvernement, celui d’encourager les évêques à porter le Mali dans leur cœur et leurs prières, comme ils l’ont toujours fait du reste.

« La prière pour le Mali, la paix et la cohésion sociale dans notre pays, c’est d’ailleurs votre dédicace sacerdotale au quotidien, dans vos églises, dans vos faits et gestes », a complimenté le Dr KONÉ à l’égard des évêques.

« Aussi, suis-je un homme très comblé pour assister à votre conférence épiscopale qui dénote la constance de la communauté catholique d’être pacifique et à pied d’œuvre pour faire des bénédictions en faveur de notre pays, pour la stabilité, la cohésion et le vivre ensemble », a témoigné le ministre KONÉ, avant d’exprimer le respect des plus hautes autorités du pays et des populations à l’endroit des évêques et de la communauté catholique.

« Nous sommes comblés à notre tour par ce témoignage à notre endroit, comme quoi la communauté catholique représente quelque chose aux yeux des populations et des plus hautes autorités de notre pays, pour la cohésion sociale et le pardon », a déclaré le Président de ladite Conférence épiscopale, Mgr Jonas DEMBÉLÉ, par ailleurs évêque de Kayes.

« La présente session ordinaire porte sur les institutions de l’Eglise catholique pour une communion fraternelle : les séminaires, les écoles, le Centre Don Mario Passini de Ségou, la vie de la Nation pour comprendre le contexte du pays comme les sanctions de la CEDEAO, le décès du Président IBK, etc. », a précisé Mgr DEMBÉLÉ, plaçant tout cela sous le prisme de la prière.

L’évêque de Kayes, après avoir exhorté à « l’union sacrée et à se serrer les coudes face aux sanctions de la CEDEAO », en a profité pour remercier le ministre KONÉ suite aux efforts consentis ayant contribué à la réussite du pèlerinage catholique 2021, en novembre dernier.

Quant à Jean Cardinal ZERBO, Archevêque de Bamako, il a prêché pour « la solidarité, le pardon et le soutien mutuel face aux sanctions et pour un meilleur vivre ensemble dans notre pays ».

La présente session a également été l’occasion de présenter au ministre KONÉ le nouvel évêque de San, en la personne de Monseigneur Hassa Florent KONÉ.

Source : CCOM/MARCC