Mali: de nouvelles perspectives pour le Centre pour le Développement du Secteur Agroalimentaire

Le Centre pour le Développement du Secteur Agroalimentaire (CDA), a tenu sa troisième session du Conseil d’Administration, le 06 janvier 2022, dans la salle de réunion du Ministère de l’industrie et du Commerce. Présidé par le ministre de l’industrie et du commerce, Mahmoud Ould Mohamed, président du Conseil d’Administration (PCA), le conseil s’est statué sur : le procès-verbal de la deuxième session ordinaire du Conseil d’Administration ; l’état d’exécution des recommandations de la deuxième session ordinaire du Conseil d’Administration ; les rapports d’exécution du budget et les activités de 2021; les projets du programme des activités et du budget 2022.

Dans son discours d’ouverture, le ministre-PCA, Mahmoud Ould Mohamed, a expliqué que les différents potentiels dont dispose le secteur agroalimentaire, mais qui ne sont pourtant pas exploités. Il s’agit entre autres de : l’existence d’un grand potentiel de production pour les matières agricoles ; l’existence d’une forte demande nationale des produits agroalimentaires, qui est couverte à plus de 70% par les importations ; la présence d’organisations professionnelles du secteur agroalimentaire etc. « Malgré l’existence des atouts, l’exploitation est confrontée à des difficultés majeures telles que : difficultés d’accès au financement ; coût excessif de l’énergie ; insuffisance des structures de contrôle et de certification des normes ; difficultés d’accès aux équipements appropriés », a déploré le PCA.

Les perspectives de 2022 !

C’est au vu de ces atouts que le Centre pour le Développement du Secteur Agroalimentaire (CDA), a mis en place d’importants projets pour la transformation agroalimentaire en 2022. Il s’agit de : l’opérationnalisation d’un atelier moderne de transformation de fruits et légumes dans la région de Ségou ; la mise en place d’une centrale de Stock d’emballages ; la maîtrise des techniques améliorées de la transformation des produits agricoles et les modules de gestion d’entreprise; l’augmentation de la consommation intérieure des produits locaux transformés etc.

En rappelant l’objectif global de la création du Centre pour le Développement du Secteur Agroalimentaire (CDA) qui est de contribuer à l’augmentation de la richesse nationale et assurer la sécurité alimentaire, le Ministre-PCA, Mahmoud Ould Mohamed, a invité les administrateurs à une analyse approfondie des différents documents soumis à leur appréciation afin d’aboutir à des solutions viables pour la promotion du secteur agroalimentaire.

Pépin Narcisse LOTI / Afrikinfos-Mali