Mali : Modibo Koné, le nouveau DG du Fonds de Solidarité National, un homme discret et dévoué pour le travail.

Il était à jusqu’à sa nomination au conseil des ministres de ce mercredi 5 janvier 2022, la deuxième personnalité de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale durant plus d’une décennie. Le Ministre de la Santé et du Développement Social, Mme Diéminatou SANGARE, fidèle à ses idéaux l’a choisie pour désormais diriger, les destinés du Fonds de Solidarité National (FSN). Ce choix de Mme le Ministre n’est pas fortuit pour qui connait l’homme et pour l’avoir côtoyer durant les deux ans passé à la tête de la CMSS.

Qui l’homme, que vaut- il ? Economiste de son état avec ses 20 années d’expériences acquises à la CMSS, l’homme est aujourd’hui, une icône dans le domaine de la protection sociale.  La cinquante révolue, Modibo Koné est un cadre de qualité, selon beaucoup de ses collaborateurs qui témoignent de son dévouement au travail et sa grande capacité d’écoute du personnel. « Sa piété, son humilité, son sérieux, sa disponibilité, sa discrétion, sa rigueur, et ses qualités managériales » sont autant de traits caractéristiques dépeints par ses collaborateurs. Différents partenaires et responsables ne manquent pas de remarquer sa compétence et son intégrité. Du haut de son un mètre 85, il a su imprimer tôt sa méthode avec un horaire de travail de 7h à 19h du soir souvent au-delà.

Le natif de Medina- Coura en plein cœur de Bamako a décroché son Baccalauréat au lycée ASKIA MOHAMED, ce qui lui a valu l’obtention d’une bourse d’étude par la Russie. Après cinq ans d’études dans l’ancienne République Socialiste Soviétique (ex-URSS), il obtient un master of science option finances et crédit à la faculté des sciences Economiques de l’université d’Etat de Moldavie en 1991. Toujours en quête du savoir, il décroche un DESS en audit et contrôle et un autre diplôme d’Etudes spécialisées en gestion des organismes sociaux à l’école nationale supérieure de sécurité sociale de saint Etienne (EN3S) en France. Ces différents diplômes font de Modibo KONE un spécialiste en gestion des organismes de protection sociale. Avant son entrée à la Caisse des Retraites du Mali (CRM) en 2000, l’enfant de Médina-coura fut un consultant auprès de différents bureaux d’études.

Après 12 ans de loyaux services, il est nommé Directeur général adjoint. Un poste « mérité » pour ses collègues de bureau qui l’ont vu gravir les échelons de la comptabilité au service d’audit internes où il a laissé son empreinte dans les grandes réformes de la caisse des Retraites du Mali dont celle qui a abouti à la création de la caisse malienne de sécurité sociale.

Aujourd’hui à travers sa responsabilités, il coordonne les activités des services techniques, des directions régionales et veille à la production régulières des rapports d’activités. Les différentes avancées sur l’informatisation des pensions, la déconcentration des services de la caisse et le paiement mensuel des pensions constituent de réels motifs de satisfaction pour ce père de famille de trois enfants.

Modibo KONE se félicite également de l’avènement de l’assurance Maladie obligatoire (AMO), toute chose qui a permis d’alléger les dépenses de santé de la famille.

Polyglotte de son état, puisque parlant en plus du français, l’anglais, le russe, le sonrhaï et le bambara, très pieux, Modibo Koné consacre ses rares temps libres à la lecture, au sport et à l’internet. Depuis 2017, il est décoré à la médaille de chevalier de l’Ordre national du Mali.

Fatoumata Mah Thiam KONE, SCOM/CMSS