Matchs de barrage pour le mondial 2022 : les potentiels adversaires du Mali

à la une Actualités Au Mali Flash infos Infos en continus Sports

Le Mali a survolé le groupe E, composé du Rwanda, du Kenya et de l’Ouganda. Les Aigles du Mali ont fait très bonne impression lors de cette phase de poules avec seize points sur dix-huit possibles. Six matchs, cinq victoires et un nul, onze buts marqués et aucun encaissé, les hommes de Magassouba ont fait un parcours quasi-parfait. Cependant, au troisième et dernier tour (barrage) des éliminatoires pour le Mondial 2022, les Aigles doivent se montrer encore plus coriace qu’ils l’ont été jusqu’ici, car l’adversaire sera sans doute à la hauteur de l’enjeu.

Il s’agit sans doute du cap le plus difficile à franchir. Là où beaucoup d’équipes africaines se sont cassées la dent. Pour le barrage, le Mali n’aura d’autres choix que de tirer un des gros calibres africain tels que le Sénégal, la Tunisie, l’Algérie, le Maroc ou le Nigéria. Ces cinq équipes citées sont les potentiels adversaires de l’équipe nationale, au vu des critères de la FIFA. Des équipes bien mieux placées que la nôtre dans le classement FIFA tant au plan mondial que continental. Ce sont donc ces équipes qui composeront la tête de série où le Mali devra tirer au hasard son adversaire au soir du 18 décembre prochain.

Comment ferait-on !

Fini donc les phases de poules des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 de la zone Afrique et les dix nations participantes aux barrages aller-retour, en mars 2022 sont désormais connues. Avant le tirage au sort qui aura lieu le 18 décembre prochain à Doha, il est donc questions des têtes de série de ces barrages qui ne pourront pas s’affronter et qui auront l’avantage de recevoir au match retour.

Pour la Zone Afrique, ces têtes de série sont tous simplement les cinq nations qualifiées les mieux placées au classement FIFA. Si l’on se réfère au classement du 19 novembre 2021, il s’agit donc du Sénégal (20e), de la Tunisie (27e), du Maroc (29e), de l’Algérie (30e) et du Nigéria (36e). En fonction du tirage au sort, ces pays affronteront donc les cinq barragistes les moins bien classés selon la FIFA que sont l’Egypte (44e), le Ghana (52e), le Cameroun (54e), le Mali (57e) et la République démocratique du Congo (67e).

Si des chocs Algérie-Egypte ou Maroc-Cameroun sont redoutés pour les barrages du mois de mars, il en est de même pour les Aigles du Mali qui devront tirer l’un des gros cadors tels que le Sénégal, 1er au classement de la zone Afrique ou même l’Algérie, une équipe invaincue en trente-cinq matchs officiels. Le Maroc, le Nigéria et la Tunisie sont les trois autres possibilités. Une chose est sûre, le chemin vers Qatar reste encore épineux mais si tout se passe bien, le Mali participera pour la première fois à la Coupe du Monde.

Amadou Kodio

Source : Ziré

Last Updated on 24/11/2021 by Ousmane BALLO