Mali: Amadou Kouffa paie sa dette envers Bouyé

Il s’agit du dénouement d’une vielle affaire qui blanchit par ricochet le fils aîné de l’ancien président de la République, Karim Keita, accusé en son temps d’avoir tiré les ficelles d’un braquage dont avait été victime un convoi du fils du Cherif de Nioro. On était en 2018 en pleine campagne présidentielle. Mais il est apparu que l’acte portait plutôt la signature d’Amadou Kouffa. Il nous revient que ce dernier, après avoir longtemps nié son implication, a fini par admettre une responsabilité dans l’attaque et s’est par conséquent engagé auprès du Cherif de Nioro à réparer le préjudice matériel infligé à sa famille.  De source concordante, le nouveau seigneur du Macina s’est récemment exécuté en cheminant l’équivalent en espèces sonnantes et trébuchantes du nombre de véhicules détruits dans la zone de Nara par ses hommes. Chaque propriétaire de véhicule de la délégation arraisonné par les hommes de Kouffa a ainsi perçu le prix de son engin détruit. Seulement voilà : les bénéficiaires n’ont pas formellement disculpé celui qui avait si longtemps porté injustement la responsabilité de l’attaque.

Source : Le Témoin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *