Situation sécuritaire : Le mois d’août marqué par des attaques meurtrières

à la une Actualités Au Mali Flash infos Infos en continus Politique

Au cours du mois écoulé, les Forces armées maliennes (FAMa), la Minusma et les populations civiles ont été victimes de plusieurs attaques perpétrées par des Groupes armés terroristes (GAT). Du côté des FAMa, il y a eu 22 militaires tués et 39 blessés. Au même moment, 68 civiles ont perdu la vie dont 16 chasseurs Donzos et 8 blessés. En ce qui concerne la Minusma, elle a enregistré 6 blessés durant la même période.

Ces attaques barbares ont été perpétrées dans plusieurs localités du pays, notamment dans les villages de Dirga, Karou, Deoutégeft, Dlonguebougou, la forêt de Gringale, Aguelhoc, Koutiala. Toutefois, les FAMa et leurs partenaires ont causé de lourdes pertes dans le rang de l’ennemi. Ces informations ont été données hier au cours du traditionnel point de presse organisé par la Direction de l’information et des relations publiques des Armées (Dirpa), dans ses locaux.

Le point de presse était animé par le directeur de la Dirpa, le colonel Souleymane Dembélé, en présence du directeur central du service de santé des Armées, médecin colonel-major Mohamed Alpha Diaw et d’autres responsables militaires.

La rencontre a aussi été l’occasion pour le directeur de la Dirpa de rappeler les activités menées au niveau du département en charge de la Défense ainsi que de l’état-major général des Armées. En outre, le patron de la Dirpa a insisté sur l’importance pour l’armée de communiquer avec les journalistes pour que ces derniers soient des relais afin d’apporter la bonne information aux populations dont le soutien est indispensable dans la lutte contre les forces du mal.

«Aujourd’hui, nous sommes dans un contexte difficile et pour les FAMa et pour les populations. C’est vrai que nous sommes dans une guerre asymétrique. Dire que cette guerre va prendre fin d’ici tôt, il ne faut pas se leurrer. Donc, il faut qu’on se parle réellement», a déclaré le colonel Souleymane Dembélé.

Aboubacar TRAORÉ

Source: Essor

Last Updated on 03/09/2021 by Fousséni SOGOBA