Mali: Bakary Togola retrouve son fauteuil de la C-SCPC et s’adresse aux paysans

La semaine dernière, les médias ont informé la population sur la passation de service entre l’ancien bureau sortant et le nouveau bureau de la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton du Mali, conduit par Bakary Koné. Or il se trouve que ce bureau a été illégalement mis en place. Ce qui a amené le Gouvernement de la transition à l’annuler.

Cet état de fait à conduit Bakary Togola, Président en exercice de reprendre les reines de la Confédération, puisse qu’il lui appartient de plein droit de convoquer une nouvelle Assemblée Générale élective.

Alors que s’est-il passé ?

Dans les explications du président Bakary Togola que nous avons rencontré, «Selon les textes de la Confédération, quand le Président en exercice est empêché, c’est le Vice-président qui assure l’intérim du Président, jusqu’à sa disponibilité. Bakary Togola, avait confié temporairement les reines de la Confédération à son Vice-président en la personne d’Ampha Coulibaly, le temps de ses démêlés avec la justice. C’est profitant de cette absence, bien que justifiée, du Président Bakary Togola, que Bakary Koné, en complicité avec certains membres de la Confédération ont mis en place de façon illégale ce nouveau Bureau. Grâce à la faveur de la bonne gouvernance prônée par le Gouvernement de la transition, ce bureau a été annulé », a-t-il souligné.

A quand le nouveau bureau ?

Bakary Togola répond : «Nous allons nous préparer d’abord avant de fixer une date pour les élections. Parce qu’il y a trop de découpage maintenant. Il faut regrouper tout le monde d’abord et ensemble, nous allons prendre une décision, même Bakary Koné, l’usurpateur sera là.»

Profitant de l’opportunité, le président Bakary Togola, s’est prononcé sur la campagne agricole en cours. « Les travaux champêtres se déroulent normalement. Labourer, semer… tout ça, c’est terminé. C’est la période des traitements. Certains sont à trois traitements, d’autres sont à quatre. On leur souhaite bon vent. Que Dieu nous accompagne pour que les objectifs de 850.000 tonnes de coton, soient atteints », souligne-t-il.

Je remercie les autorités de la transition…

Le président Bakary Togola a aussi remercié les autorités de la transition pour les conditions réunies pour une bonne campagne agricole. « Je remercie les autorités de la transition qui a cédé le coton à un prix énorme et a subventionné l’engrais à 11.000 FCFA. Pour moi, c’est l’essentiel. Pour le reste, cela dépend des paysans et de la pluviométrie. Car personne ne peut maitriser la pluviométrie. C’est pourquoi, je demande au Bon Dieu, de nous accompagner pour que nous puissions sortir gagnant », ajoute-t-il.

Un message pour le monde paysan

Enfin, Bakary Togola s’adresse à collègues paysans: « Si nous voulons être forts, soyons ensemble. Trop diviser, cela nous ramène à zéro. Si nous sommes ensemble, nous pouvons bien choisir un nouveau président. Mais si nous sommes séparés, ce que nous n’avions pas pensé, peut nous arriver. Celui qui pense qu’il est le plus malin, peut être le plus bête. Donc, allons-y ensemble et nous serons plus forts que jamais. Car seuls, nous n’arriverons jamais ».

Pépin Narcisse LOTI / Afrikinfos-Mali