Transition au Mali : Le chérif de Nioro favorable à sa prolongation

Suite à la tentative d’assassinat du Président de la transition, le colonel Assimi Goita, le mardi dernier, à l’occasion de la prière de la fête de l’Aïd El Kebir, dans la grande mosquée de Bamako, le chérif de Nioro, Mohammad Maoulah Bouyé Haïdara a fait une vidéo pour déplorer l’acte commis. Il a aussi profité  pour demander la prolongation de la transition et sa gestion par les militaires.

D’abord, le guide religieux a déploré l’attitude des hommes politiques au Mali. Pour lui, ceux-ci, pour avoir gain de cause dans leurs combats, instrumentalisent le peuple. Ils utilisent celui-ci pour  faire planer leurs intérêts à des fins inavoués. Et c’est le peuple dans son ensemble qui souffre.

Et le chérif de Nioro d’inviter le peuple à prendre conscience de la gravité de la situation actuelle du pays. Il invite celui-ci à se ressaisir pour déjouer les plans machiavéliques de ces hommes politiques. Selon lui cela ne peut se faire que par un soutien sans conditions et indéfectible aux militaires en charge de la gestion de cette transition.

Eu regard, également,  à la complexité de la situation que traverse notre pays, le très populaire guide religieux, a demandé une prolongation de la transition en cours. Chose qui devrait permettre de refonder l’État.

Diakalia M Dembélé

Source : 22 septembre