Mali : Ichaka Koné, un homme d’expériences avérées, à la tête de la CMSS

C’est un homme d’expériences avérées qui prend la tête de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale (CMSS) depuis ce 14 Juillet 2021. Il s’agit de Ichaka Koné qui n’est pas du tout étranger dans le secteur de la protection et sécurité sociales au Mali. Il est désormais chargé de consolider les acquis de Mme Diéminatou Sangaré, actuellement ministre de la Santé et du Développement social et d’apporter sa touche à la structure.

Détenteur du Diplôme d’études spécialisées en gestion des organismes sociaux de l’École Nationale Supérieure de Sécurité Sociale (en3s) de St Etienne, France en 2007, Ichaka Koné a également une Maîtrise en psychopédagogie obtenue en 1999 à l’École Normale Supérieure de Bamako, après son Baccalauréat décroché en 1995 en série sciences humaines au Lycée Cabral de Ségou.

Pour diriger la CMSS, ce n’est certainement pas la compétence qui lui fera défaut. Puisqu’il a la compétence relative à : l’élaboration des politiques de protection sociale, conseil, et appui technique au niveau des différentes branches assurance maladie, des accidents du travail et maladies professionnelles, de la vieillesse (retraite) ; la conception des outils de gestion des régimes et branches de la sécurité sociale et élaboration des méthodes d’organisation, procédures et référentiels ; le counseling en matière de VIH/SIDA ; le Genre/ Population/ Développement; le suivi et évaluation des projets de développement communautaire et sanitaire; les approches participatives, études et enquêtes prospectives dans le domaine de la santé ; l’Information- Éducation- Communication /Population.

Des responsabilités déjà assumées !

De décembre 2011 jusqu’à sa nomination, ce 14 Juillet 2021, au poste de Directeur général de la CMSS, Ichaka Koné était Directeur de la Liquidation des prestations de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) à la CMSS. Aussi, il était chargé de la mise en place du dispositif technique et organisationnel de l’assurance maladie obligatoire à la CMSS; de la gestion des prestations de l’AMO (liquidation des feuilles de soins, gestion des réclamations des prestataires ; lutte contre la fraude etc.…) ; de la mise en place de la branche des accidents du travail et maladies professionnelles à la CMSS au profit des agents de l’Etat et enfin du suivi des études relatives à la mise en place des AT/MP et de l’assurance maladie obligatoire à la Caisse Malienne de Sécurité Sociale.

Conseiller auprès de la Direction Générale de la Caisse des Retraites du Mali de Mai 2004 à décembre 2011, il fut aussi chargé du traitement des dossiers spécifiques par délégation de pouvoir du Directeur Général ; chargé de suivre les dossiers des services techniques et rendre compte au directeur général. Avant d’être conseiller du Directeur Général dans les domaines relevant de mes compétences, le nouveau directeur général de la CMSS a été aussi chef de section Prise en charge psychosociale des personnes vivant avec le VIH/SIDA à l’ONG WALE de Ségou entre Avril 2001 et Décembre 2003 et Animateur au Projet Éducation à la Vie Familiale / Éducation en matière de Population dans les organisations paysannes du cercle de Yanfolila de Août à Novembre 2000.

Un parcours appréciable

Ichaka Koné a également participé à la formation sur la gestion du risque maladie, organisée par l’Ecole Nationale de Supérieure de Sécurité Sociale de St Etienne(France), à Paris en novembre 2019 ; au 1er Forum sur la couverture maladie universelle dans la zone CIPRES à Lomé (Togo) suivi du conseil des ministres de tutelle des Etats membres de la CIPRES, mars 2019. Membre du groupe d’experts pour la mise en place du régime d’assurance maladie universelle (RAMU) au Mali, ainsi que du comité de pilotage pour l’élaboration du nouveau logiciel (PREMIUM) de l’assurance maladie obligatoire (AMO) ; du comité technique CANAM/INPS/CMSS pour le suivi de la mise en œuvre de l’assurance maladie obligatoire (AMO), il a effectué plusieurs stages dans le domaine de la protection sociale.

Il a également participé à la CIPRES à Yaoundé en 2011, à Genève en 2015-2016, à Libreville en 2015, à Bamako en 2016 et à Dakar en 2017, ainsi qu’au Congrès Mondial sur la sécurité et la santé au travail à Francfort en Allemagne en 2014. Expert invité au séminaire international de l’Ecole Nationale de Sécurité Sociale de St Etienne en France (En3s) sur l’élaboration du programme d’enseignement du CESGOS en décembre 2011, M. Koné a pris part au Symposium sur l’Audiovisuel et la Prévention des Risques Professionnels de Ouagadougou (SYAPRO) au Burkina Faso en 2009 sous l’égide de l’Organisation Internationale du Travail.

Membre du groupe de travail thématique médico-pharmaceutique pour la mise en œuvre de l’assurance maladie obligatoire au Mali (2008-2009), il a participé aux études relatives aux montages technique et institutionnel de l’assurance maladie obligatoire du Mali (2006-2010) et à plusieurs voyages d’études sur les accidents du travail et maladies professionnelles (AT/MP) notamment en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso et en Tunisie et sur l’assurance maladie en France, au Maroc, en Tunisie.

Membre des comités de pilotage (2004 à 2010) relatifs aux réformes institutionnelles, structurelles et organisationnelles de la Caisse des Retraites du Mali devenue Caisse Malienne de Sécurité Sociale (relecture des textes législatifs, réglementaires et organisationnels, réalisation des études actuarielles), celui du comité de rédaction du projet de code des pensions de la CMSS,  Point focal de toutes les études actuarielles de la CMSS (2005-2010-2015) ; point focal de la CMSS dans le cadre de la mise en place de l’assurance maladie obligatoire et du régime d’assistance médicale en 2009 et expert associé à l’étude diagnostique de l’assurance maladie à l’Institut National d ’Assurance Maladie(INAM) du Togo, Ichaka a également effectué un stage pratique à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de Paris (CPAM de Paris) d’Octobre à décembre 2009.

Marié, Ichaka Koné parle Français et Anglais. Il a également une bonne maîtrise de l’outil informatique : Word, Excel, PowerPoint, PROST (logiciel de simulation actuarielle des régimes de sécurité sociale) et ESQUIF Santé (logiciel de gestion de l’AMO)

Bon vent à Ichaka !

Ousmane BALLO / Afrikinfos-Mali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *