Gouvernement Choguel K. Maïga : Abdoulaye Diop retrouve son fauteuil

à la une Accueil Actualités Au Mali Flash infos Infos en continus Politique

L’ancien ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, signe son comeback dans l’équipe de Choguel Kokalla Maïga. Mieux, il hérite du même département qu’il a dirigé sous le président Ibrahim Boubacar Kéita de 2014 à 2017.

Diplomate de carrière, Abdoulaye Diop est un habile négociateur et un médiateur confirmé avec plus de 30 ans d’expériences. Titulaire d’une maîtrise en Relations internationales de l’École internationale d’Administration publique de Paris en France, le nouveau patron de la diplomatie malienne, occupait jusqu’à sa nomination, le poste de directeur de Cabinet du président de la Commission de l’Union africaine. En avril 2018, il fut aussi conseiller spécial auprès du secrétaire exécutif de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF), une agence spécialisée de l’Union Africaine.

Ministre des Affaires étrangères sous le président Ibrahim Boubacar Kéita, Abdoulaye Diop fut le négociateur en chef dans la rédaction des Accords de paix d’Alger de 2015 avec les groupes rebelles. Il s’agissait d’une contribution essentielle à la paix et à la stabilité au Mali et dans la région du Sahel. Président du Conseil des ministres des pays du G5-Sahel, il a joué un rôle essentiel dans la mobilisation du soutien international pour l’opérationnalisation de la Force conjointe du G5 Sahel qui vise à lutter contre le terrorisme et à établir un programme de développement régional pour le Sahel.

C’est aux Nations unies que l’actuel patron de la diplomatie malienne a commencé sa carrière internationale entre 2009-2012, en tant que directeur national du Programme alimentaire mondial (PAM) au Malawi, puis directeur du Bureau Afrique du Programme alimentaire mondial (PAM) à Addis-Abeba de 2013 à 2014. Il fut aussi conseiller diplomatique principal à la présidence du Mali 2000-2003, puis ambassadeur du Mali aux États-Unis entre 2003-2009.

Aujourd’hui, Abdoulaye Diop est membre de plusieurs conseils d’administration et comités de gouvernance, y compris en tant que membre indépendant du comité de gouvernance de la Fédération internationale de Football (FIFA), membre du groupe de travail sur la réforme de la CAF-FIFA et membre du Conseil consultatif international (IAB) du Forum d’Assouan (Egypte). Titulaire d’un doctorat Honoris causa en service public de l’Université Chatham, Pittsburg, Pennsylvanie, États-Unis, il parle parfaitement l’anglais et le français.

Daouda ARAMA

Source : Ziré

Last Updated on 16/06/2021 by Ousmane BALLO