Championnat national de Ligue1 Féminine: AS Mandé sacrée championne du Mali

Vainqueur de l’édition 2016 de la Ligue 1 Féminine du Mali, l’AS Mandé a conservé son titre de champion en dominant le 10 juin 2021 les Super Lionnes d’Hamdallaye lors de la seconde manche de la finale (1-0) après avoir été accrochée à l’aller par le score d’un but partout.

C’est dans une double confrontation parfaitement maîtrisée que l’équipe du Mandé remporte ce sacre national de l’édition 2021. Après avoir arraché le match nul (1-1) lors de la manche aller de la finale du championnat national de Ligue1 Féminine du Mali, l’AS Mandé a confirmé son statut de favorite en remportant la manche retour le 10 juin 2021 grâce à l’unique réalisation de Mappabla Ouattara (1-0, 63’). Un résultat qui permet au club de la Commune IV du District de Bamako de conserver sa couronne.

Grande dominatrice du jeu, l’équipe de l’AS Mandé n’a pas véritablement tremblé devant son adversaire nettement impuissante au vu des absences notoires dans son rang. L’entraîneur des Super Lionnes, Karim Coulibaly, s’est dit déçu d’être vaincu. Cependant, il estime que cette défaite est liée à l’absence de six de ses joueuses, convoquées à l’équipe nationale dont les deux gardiennes titulaires.

Il a aussi déploré les conditions d’organisation de la compétition. « Il faut plus d’implication et plus d’organisation de la fédération malienne de football pour organiser le championnat féminin, ce qui n’est pas le cas. Il faut savoir le mettre en valeur et le mettre au même niveau que le championnat masculin », a-t-il souligné. Avec ce sacre, les Mandékas auront également la lourde responsabilité de défendre les couleurs du Mali lors des rencontres de qualification à la prochaine Ligue des championnes de la CAF.

Que des récompenses pour le Mandé !

Au titre des récompenses, l’AS Mandé, championne du Mali 2020-2021, a reçu des mains du 1er vice-président de la Femafoot, Kassoum Coulibaly, le trophée, les médailles d’or et un chèque géant de 3 millions CFA, ainsi que des récompenses individuelles. Quant aux Super Lionnes d’Hamdallaye (vice-championnes), elles ont été consolées avec des médailles d’argent et un chèque de 2 millions.

Pour rappel, douze (12) équipes réparties en deux poules (A et B) de six, ont pris part à ce championnat, au terme duquel le Super Club de Bamako et le Teriya de San ont été relégués en deuxième division.

Amadou Kodio

Source : Ziré