Mali : la journée mondiale du livre et du droit d’auteur se tient ce 23 avril

A l’instar de la communauté internationale, le pays célèbre ce 23 avril 2021, la Journée mondiale du livre et du droit d’auteurs (JMLDA) ; sous le thème : «Lire…pour ne jamais se sentir seul». Cette journée, selon ses initiateurs, se veut un cadre d’information, de sensibilisation des populations sur l’importance de la lecture et de l’écriture. Elle sera marquée par une heure dédiée à la lecture sur toute l’étendue du territoire de 10h à 11h ; d’une séance de lecture au CICB avec un hommage à Adam THIAM (journaliste et poète).

Les enjeux de ce rendez-vous étaient ce mardi 20 avril 2021 au cœur des échanges entre les hommes de médias et les membres de la commission nationale d’organisation. Cette conférence de presse était animée par Birama DIAKON, directeur national des bibliothèques, de la documentation du Mali ; qui avaient à ses côtés plusieurs autres membres de la Commission nationale d’organisation.

Cette année, la Journée sera présidée par le ministre de la Culture, de l’artisanat et du tourisme et coparrainée par les ministres de l’Education nationale ; de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, ainsi que du Directeur du bureau de l’UNESCO au Mali.

Le conférencier, Birama DIAKON, a souligné que cette journée constitue un cadre de collaboration entre les acteurs de la chaîne du livre, à savoir les auteurs, éditeurs, imprimeurs, libraires, distributeurs, diffuseurs, bibliothèques, organismes de défense du droit d’auteur, associations de promotion du livre et de la lecture, etc. ; les partenaires au développement et l’État malien.

Il a aussi fait savoir que la journée s’articulera autour d’une heure dédiée à la lecture sur toute l’étendue du territoire de 10h à 11h ; d’une séance de lecture au CICB avec un hommage à Adam THIAM (journaliste et poète). Il s’agit aussi de la distribution de 7000 livres dans les établissements scolaires et universitaires à Bamako et dans les régions et d’Exposition-vente de livres à la Bibliothèque nationale.

A travers cette journée, il s’agit également de mobiliser les autorités nationales pour qu’elles appuient les acteurs de la chaîne du livre dans la sensibilisation des populations à l’importance du livre et de la lecture dans le développement du Mali, ainsi que dans la promotion du gout de la lecture chez les jeunes du Mali.

Il s’agit aussi de favoriser la collaboration entre les acteurs de la chaîne du livre pour l’atteinte d’une visibilité satisfaisante du livre par l’organisation commune de manifestations sur des sites divers et variés.

Abdoulaye OUATTARA / Afrikinfos-Mali