Mali: L’APDP organise une journée d’échange sur la protection des données personnelles

Créée le 10 Mars 2016, l’Autorité de Protection des Données à caractère Personnel (APDP) a célébré son cinquième anniversaire ce mercredi 10 mars 2021.  L’événement a été marqué par une journée de sensibilisations sur l’utilisation des données à caractère personnel à travers le thème : « la protection des données personnelles et les médias». C’était à l’hôtel Millennium, sis à l’ACI 2000.

Plus d’une cinquantaine de personnes, dont des Hommes de médias, ont pris part à cette journée d’échanges sur la protection des données à caractère personnel. C’était sous la présidence de Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara, président de l’APDP ; en présence de Gaoussou Drabo, membre de la Haute Autorité de la Communication (HAC) et de Modibo Fofana, président de l’Association des Professionnels de la Presse en Ligne (APPEL-MALI).

Dans son discours, le président de l’Autorité de Protection des Données à caractère Personnel a rappelé les missions et les objectifs de sa structure avant de réagir sur l’importance de la protection des données à caractère personnel. Selon lui, le choix du thème ne pas fortuit, car, dit-il, la personne humaine étant sacrée, sa vie privée doit pour autant être protégée cela en permettant aux médias d’exercer leur métier. «S’il est admis que la presse est la sentinelle de la démocratie, l’APDP l’est autant pour la protection des données personnelles et la préservation de la vie privée », souligne-t-il, avant d’ajouter que la protection des droits humains demeure un créneau qui garantit la dignité de l’être humain.«La personne humaine étant sacrée, sa vie privée doit par conséquent être préservée à tout prix », précise-t-il.

Pour Modibo Fofana, président de l’Association des Professionnels de la Presse en Ligne (APPEL-MALI), la présence massive des journalistes, des blogueurs et éditeurs de contenus web témoignent à suffisance l’intérêt que la presse nationale accorde aux règles législatives qui garantissent le professionnalisme et le sérieux dans le secteur des médias. Ainsi, il félicite l’APDP pour cette initiative qui offre un cadre d’échanges sur le concept de protection des données à caractère personnel.

Les journalistes interpellés !

Dans son discours, le président de APPEL-MALI n’a pas hésité à interpeller les collègues journalistes sur la protection des données personnelles. Selon lui, le sujet est encore plus pointu si nous jetons un regard sur la situation actuelle du pays. «Nous journalistes, nous sommes les premiers interpellés. C’est à nous de faire l’effort de ne pas tomber dans cette faute. Nous devrons travailler à alerter l’opinion sur le danger que représente une violation de données personnelles. L’Association des Professionnels de la Presse en Ligne au Mali est consciente de son rôle et se place dans cette mission »,souligne-t-il.

Les débats ont essentiellement porté sur l’usage des données à caractère personnel par les Hommes de médias.

Amadou Kodio / Afrikinfos-mali