Mali : un homme pétri d’expériences à la tête  de la SMTD

Le nouveau Directeur général de la Société malienne de Transmission et de Diffusion (SMTD), Cheick Oumar TRAORE, est titulaire d’une Maîtrise en Sciences de l’Information de l’École des Sciences de l’Information de Rabat (Royaume du Maroc), d’un Master 2 en Sciences de l’information (Technologies de l’Information) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal) et d’un Doctorat Conjoint en Sciences de la Communication (TIC) de l’Université de Montréal (UdeM), l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et Concordia University. Il a également fait deux écoles doctorales d’été au forum international des Universités Publiques à Barcelone (Espagne) et Tianjin (Chine).

Aussi, Cheick Oumar TRAORE a occupé un certain nombre de postes de responsabilités dont : Administrateur du Système informatique au Bureau de la Coopération suisse à Bamako (2004 – 2009), Point focal du projet Centre Multimédia Communautaire de l’UNESCO financé par la DDC Suisse, Chargé de cours au Département de Communication à l’Université de Montréal au Canada (2010 – 2014).

Consultant Principal, Chef de Projet du Système au Ministère des Affaires Étrangères du Bénin (2014 – 2016), Consultant Principal, Chef de Projet du Système d’information et de communication au Ministère des Affaires Étrangères du Niger (2016 – 2017), Consultant Principal, Chef de Projet de la Modernisation du Système d’information du Secrétariat général du Gouvernement du Mali (2017 – 2021).

Consultant pour la Coopération suisse au Mali, au Bénin, au Niger, au Rwanda, au Burundi, pour le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), ONU-Femmes, Swisspeace, Swisscontact, la Coopération allemande (GIZ) à travers le Projet d’Appui à la Stabilisation et la Paix (PASP), le Ministère de la Justice au Sénégal pour les Chambres Africaines Extraordinaires en collaboration avec l’Agence de l’Informatique de l’État (ADIE) au Sénégal, l’École Normale Supérieure de Niamey, l’Institut d’Alphabétisation et d’Éducation Non Formelle au Niger, la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR) au Mali et la Commission Vérité et Réconciliation au Burundi, la Société des télécommunications du Mali (SOTELMA), le Programme d’Appui aux Communes Urbaines du Mali (PACUM), la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le Bureau du Haut Représentant pour la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la Réconciliation (HRPR), le Secrétariat général de la Présidence de la République du Mali, le Centre IRIBA au Rwanda.

Le nouveau Directeur général de la Société malienne de Transmission et de Diffusion (SMTD) a également effectué plusieurs conférences sur les technologies de l’information et de la communication (Sénégal, Maroc, Belgique, France, Luxembourg, Canada, Mali etc.) et environ 40 études de consultation en Afrique. Il est Chevalier de l’Ordre national du Mali à titre exceptionnel et Diplômé d’honneur pour les 40 ans du Département de communication de l’Université de Montréal au Canada (1980 – 2020).  C’est dire que la SMTD a besoin de la touche de Management et de la bonne gestion de certain Cheick Oumar TRAORE pour pouvoir produire des résultats à hauteur de souhait.

B K pour Afrikinfos-Mali