COVID-19: APPEL-Mali forme des journalistes sur le traitement d’informations relatives à la pandémie

Après plus une année de lutte contre la pandémie à coronavirus (COVID-19), le monde entier reste toujours dans l’impasse. Le Mali, à la date du jeudi 04 jeudi 2021, était à un taux global de 8130 cas positifs pour 266 décès et 6025 guéris. Avec ces chiffres, le pays doit encore fournir d’efforts pour venir à bout de cette maladie sur son territoire. Fort de cela, l’Association des Professionnels de la Presse en Ligne au Mali (APPEL-Mali), a initié une session de formation de deux jours visant à outiller les hommes de médias des informations nécessaires sur la pandémie afin qu’ils puissent contribuer pleinement aux sensibilisations sur la prévention de la maladie auprès des populations.  C’était du jeudi 04 au vendredi 05 février 2021 au siège de l’Association (APPEL-Mali).

Initiée par APPEL-MALI en partenariat avec Free-press, cette formation vise à initier les journalistes sur la généralité de la pandémie, notamment : la problématique de la COVID-19, cas du Mali ; la problématique du traitement d’un sujet sur la COVID-19. Pour ce faire, d’éminents spécialistes ont été mobilisés par APPEL-MALI. Il s’agissait du Dr Abdelaye Keita, biologiste et chef de division à l’Institut National de Santé Publique ; David Dembélé, Journaliste d’investigation et Salif Diarra, Informateur à l’école de journalisme.

En tout, une trentaine de journalistes ont pris part à cette formation capitale pour l’éradication de la maladie à coronavirus. À côté du thème majeur ‘’Généralité sur la COVID-19’’, plusieurs sous thèmes ont été abordés par les différents intervenants au cours de cette formation de deux jours. Parmi lesquels, on peut noter, entre autres : Connaître et se Protéger de la COVID-19 ; le mode de contamination et son évolution à travers le temps et l’espace ; les vaccins contre la pandémie à travers le monde et d’enjeux des vaccins contre le coronavirus au Mali. Aussi, l’impacte d’une bonne communication afin de sensibiliser les populations sur les risques de contamination, la nécessité du respect des mesures barrières, les techniques de lavages des mains, mais surtout combattre l’infox autour de la maladie afin de donner une bonne information vraie et vérifiable aux populations.

« Le coronavirus est une réalité mondiale… »

Lors de la cérémonie d’ouverture de la formation, le président de APPEL-Mali, Modibo Fofana, a rappelé que le coronavirus est une réalité mondiale et qui continue de faire des victimes. «Nous savons que beaucoup de Maliens se demandent si le coronavirus est vraiment une réalité », souligne-t-il, avant d’ajouter : «Le Coronavirus est une réalité mondiale, restons mobilisés. Nous avons une population difficile à convaincre, mais il est de notre devoir de faire comprendre à nos populations les dangers de cette maladie. »

Chez les participants, l’intérêt était de taille avec des débats intenses sur chaque chapitre. Ainsi, grâce à APPEL-MALI et ses partenaires, plusieurs journalistes ont bénéficié des bases réelles concernant les enjeux de l’information sur l’éradication de la maladie à coronavirus. APPEL-MALI, pour sa part, promet de varier les compétences des journalistes en organisant d’autres formations sur ce volet.

Amadou Kodio / Afrikinfos-Mali