Un tandem confessionnel du Centre mis à nu par la Cedeao

Le passage de la Cedeao à Bamako, dans le cadre notamment du suivi de la Transition malienne, aura révélé une grande conspiration en cours entre le CNSP et les nouveaux seigneurs du Centre du Mali qui règne et actuellement en maîtres absolus dans le village de Farabougou. En effet, lors de la rencontre de la délégation sous-régionale avec la société civile malienne, certaines organisations n’ont pu passer sous silence les implications de l’approche choisie par les autorités de Transition pour régler les équations du Centre du Mali. Il se trouve. En clair, que l’accalmie relative qu’observent les combattants djihadistes est due à un pacte secret obtenu auprès de l’armée malienne au lendemain de la prise de Farabougou. Selon nos sources, les deux ennemis devenus partenaires ont convenu d’un pacte de non-agression en échange d’un consentement des pouvoirs de la Transition à l’avènement de Kadi comme autorités judiciaires dans l’ensemble des contrées du Centre et du Nord. Cette forme de république laïque à deux vitesses n’a point échappé à la vigilance des représentants d’autres confessions qui ont vivement protesté devant la délégation de la Cedeao.

La Rédaction

Source: Le Témoin