Mali: le site ‘’Le Jalon’’ initie des journalistes au Fact Checking

Le site d’informations www.lejalon.com, en partenariat avec l’ambassade des États-Unis d’Amérique au Mali, a initié une journée de formation sur les Fact News à l’endroit des hommes de médias. Il s’agissait d’édifier les journalistes sur les techniques de vérification des informations afin de lutter contre l’infox. C’était le samedi 09 janvier 2021 à l’hôtel Onomo de Bamako.

En tout, 20 journalistes de toutes spécialités confondues ont pris part à cette formation. Il s’agissait à travers cette initiative de démontrer aux participants l’importance de la vérification de l’information, notamment du Fact Checking. Cela à travers des exercices pratiques avec plusieurs outils de vérification en s’appuyant sur la technique de ‘’cherche inversée’’ de l’information.

Ainsi, au cours de cette journée de formation dirigée par Lassine Niangaly, journaliste au site d’informations www.lejalon.com, plusieurs outils de vérification ont été expliqués aux participants avec des exemples pratiques. Il s’agit, entre autres, Invid, Yandex, TinEye, Google image, YouTube Dataviewer ou encore Fotoferensics. Des outils qui permettent de vérifier, soit une vidéo ou une image souvent montées de toute pièce ou utilisées hors contexte. Ces vérifications concernaient aussi des articles de presse ou des déclarations faites sur les réseaux sociaux.

Selon Lassine Niangaly, ce programme de formation couvre une période de six mois, même s’il peut-être prolongé compte tenu du contexte sanitaire.«C’est un programme initié par le site “www.lejalon.com” et accompagné par l’Ambassade des États-Unis que nous remercions de passage ainsi que les autres partenaires. C’est un programme qui doit former cinq groupes de 20 personnes soit environ 100 personnes. Effectivement que les journalistes et les blogueurs viennent d’en bénéficier. Mais, nous avons aussi dans le programme des étudiants qui, à leur tour, ont bénéficié des notions de bases sur le Fact Cheicking, car ils sont aussi des acteurs des réseaux sociaux »,a préciséLassine Niangaly.

Les participants apprécient !

«Je suis vraiment comblé. C’est vrai, ce n’est pas ma première fois de suivre une formation de ce genre, mais quand même c’est ma première fois de découvrir certains outils de vérification. C’est une formation assez technique. Mais avec les exercices,  je pense que les uns et les autres ont pu comprendre beaucoup de choses. J’espère aussi que les connaissances acquises au cours de cette journée de formation seront mises en pratique par les participants dans l’exercice leurs métiers »,a témoigné Ibrahim Binate, journaliste-reporter au Journal ‘’Reflet d’Afrique’’.

Amadou Kodio / Afrikinfos-Mali