Mali: la section syndicale du trésor s’insurge contre la séquestration de ses collègues

Dans une déclaration liminaire rendue officielle, par Point de Presse, Aguissa Zouladeini Maiga, Secrétaire Général de la Section Syndicale du Trésor Public du Mali, membre de la SYNTADE et membre de l’UNTM et ses camarades, ont condamné avec la dernière énergie, ces actes qu’ils jugent arbitraires et qui n’honorent ni leurs acteurs, ni le Mali et violent à tout point de vue, la dignité et la sacralité de la personne humaine consacrée par la constitution du Mali.

D’après eux, « leurs collègues, les nommés Mahamadou KONÉ, Payeur Général du Trésor et Souleymane KANSAYE, Receveur Général du District, ont été arrêtés dans des conditions peu orthodoxes et assimilables à un enlèvement suivi d’une séquestration à leurs lieux de travail, tant les contours et les mobiles demeurent flous et reste encore à élucider. A ce jour, ni leurs familles, ni leurs proches, ni leurs collègues de la Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique n’ont reçu aucune information sur les mobiles d’enlèvement et du lieu de séquestration de leurs collègues ».

Ils insistent : « Cette situation est une violation grave des droits humains ».

Notre objectif ne sera jamais, de soustraire illégalement nos camarades des mains de la justice…

Pour rester derrière la justice malienne, les camarades syndicalistes du Trésor ont avoué : « Notre objectif n’a jamais été et ne sera jamais de soustraire illégalement nos camarades des mains de la justice. Toutefois, nous ne tôlerons jamais les abus de pouvoir, les arrestations extra-judiciaires, les privations de droits et liberté, les violations de l’espace de nos postes comptables, bref des transgressions de nos droits en tant que citoyen, en tant que fonctionnaires et en tant que comptables publics. Il est important de relever que la section dans une démarche empreinte de courtoisie et de respect de nos autorités a entamé des diligences pour obtenir des informations officielles. Force est de reconnaitre que ces diligences n’ont pas pu obtenir les résultats escomptés, obligeant ainsi le syndicat à engager d’autres actions ».

A titre de rappel

En plus, nos camarades syndicalistes du trésor public ont rappelé que, « ces arrestations sont de nature à perturber sérieusement l’exécution des dépenses budgétaires, surtout en cette fin de mois. Puisse que, le payeur général du trésor est le comptable assignataire des dépenses budgétaire de l’ensemble des départements ministériels et des Institutions de la République. Il est chargé de l’exécution de plus de 90% des dépenses de l’Etat et est le comptable de rattachement des agents comptables de l’ensemble des missions diplomatiques et consulaires du Mali. Quant au receveur général du District, il est le comptable assignataire des recettes de l’ensemble des administrations financières centrales et du district de Bamako. Il est chargé de l’exécution de plus de 90% des recettes du Budget de l’Etat », précise Aguissa Zouladeini Maiga.

Appel à la mobilisation

La section syndicale nationale du trésor par la voix de son Secrétaire général, Aguissa Adeleini Maiga, invite les plus hautes autorités du pays à prendre toutes leurs responsabilités face à cette situation en procédant à la libération immédiate de ses collègues séquestrés et demande à ses camarades militantes et militants de se tenir prêts pour accompagner les actions qui seront décidées pour obtenir la libération de leurs camarades privés injustement de leurs libertés.

Pépin Narcisse LOTI / Afrikinfos-Mali