Eliminatoire CAN U20 : les Aiglons du Mali sacrifiés…!

Après avoir perdu un premier match sur tapis vert, les Aigles juniors n’ont pas pu faire mieux lors de cette 2ème journée du tournoi de la zone A des compétitions éliminatoires de la coupe UFOA. Opposé à la Guinée Conakry, les Aiglons se sont inclinés avec le score de 3 buts à 1, ce lundi 23 novembre 2020, à Thiès (Sénégal). Ce qui signifie que les nôtres sont mathématiquement éliminés du tournoi de la zone A de l’UFOA qualificatif pour la CAN U20, Mauritanie 2021.

Les Aiglons devaient s’imposer pour se relancer dans la compétition après la mésaventure de la journée inaugurale. Après cette élimination prématurée de nos jeunes, nombreux sont les observateurs qui mettent en cause la responsabilité des responsables sportifs de la délégation malienne. Et pour cause ?

Sans se voiler la face, on est unanime de reconnaitre que le scandale de la contamination à la maladie à Coronavirus (COVID-19) de la délégation malienne est la cause essentielle de cette élimination des Aiglons.

Même si la maladie est de l’ordre du naturel, nous estimons de notre part que les responsables de la délégation malienne étaient assez avertis pour prendre des dispositions en vue d’anticiper cette situation. Des sources sportives sur place, il nous revient que le Mali était l’un des rares pays à avoir une délégation de 20 membres au Sénégal.

Pourtant, dans ce contexte de COVID-19, les pays ont pris l’habitude d’amener 30 membres pour prendre part à ces genres de compétions en prévision des éventuels cas de Coronavirus. Sauf que dans notre pays où les mauvais comportements ont la vie dure. Ainsi, au lieu d’amener 30 joueurs, la délégation malienne ne comportait que 20.

À son arrivée, 15 personnes de la délégation malienne, dont 7 joueurs ont été testés positifs au COVID-19, à Thiès au Sénégal. Pour cette raison, le Mali a perdu son premier match sur tapis vert pour cause de Covid-19 contre la Guinée Bissau.

En réaction à cette surprise désagréable, le Mali a demandé et obtenu un contre teste à Dakar. Les résultats de ce second test ont déclaré 3 joueurs non positifs sur les 7 précédemment déclarés positifs. Aussi, un renfort de 9 joueurs a été envoyé à Dakar pour pallier d’éventuelle défection pour cause de Covid-19. Il s’agit notamment de Tidiane Diabate (AFE) ; Boubacar Diallo ( Africa Foot ) ;  Kalifa Diarra (Asom) ; Lassine Diarra (Fc Lakika) ; Adama Goita (Djoliba ac) ; Moussa Konate (Alob) ; Dion Moise Sahi (AFE) ; Mamadou Traoré (Mansa Fc) ; Khaleb Ould Mohamed (11 créateurs).

Mais visiblement, la cause semblait déjà entendue. Après avoir perdu son premier match pour cause de Covid-19 contre la Guinée Bissau, le Mali s’est donc sans surprise incliné devant la Guinée (3-1), ce lundi 23 novembre 2020, à Thiès (Sénégal).

« On a été éliminé par nous-mêmes, à cause de la négligence de nos dirigeants sportifs actuels qui pensent que le football se limite seulement au niveau de l’équipe senior alors que ce sont ces catégories inférieures qui constituent l’avenir, mais je vois le contraire à cause de leur amateurisme », a dénoncé une internaute !

« Nous attendons des explications sur cette légèreté et des sanctions, après avoir situé les responsabilités », a exigé cet autre.

Au troisième et dernier match joué ce 25 novembre 2020, les Aiglons ont battu la Mauritanie avec le score d’un but à zéro. Ainsi, après deux défaites et une victoire, les nôtres sortent de la compétition avec la tête basse

Abdoulaye OUATTARA / Afrikinfos-Mali