Mutinerie à Bamako : Total, Shell, Oryx payent les frais

Les stations Total, Oryx et Shell de la Commune IV du District de Bamako ont beaucoup subi la colère  des manifestants venus célébrer l’arrestation du Président de la République et ses ministres, dans la journée du mardi 18 août 2020. Des pompes  saccagées, des boutiques pillées et incendiées tel était  le sort réservé aux stations-service qui se sont malheureusement retrouvées sur le chemin d’une foule animée de joie et de  colère.

La station Total de Lafiabougou n’a plus de visage digne d’une station-service, elle est devenue méconnaissable, tout a été brûlé et emporté le mur a été dépeint de ses couleurs. Même sort  pour les stations, Total, Shell et Oryx de Djikoroni-Para. Lesdites infrastructures n’ont pas pu résister à l’assaut des manifestants. Elles ont été pillées de tous les côtés. Quant à la station Total de l’ACI-2000 près du commissariat du 14ème arrondissement, elle a également subit le grondement des populations. La station Oryx de Woyowayanko  a aussi  connu son sort.

Selon une source, les enfants se sont emparés de tout, même des boissons alcooliques.  Toutefois certaines stations ont été épargnées à cause de  leur position géographique et d’autres ont été épargnées à cause de leur taille, selon une source.

Ibrahima Ndiaye

Source: Mali Tribune