Le FC Barcelone et le club français du Paris Saint-Germain sont presque devenus des rivaux sur le plan sportif, mais aussi bien au-delà. Depuis la fameuse remontada (6-1) du 08 mars 2017, le Barça et le PSG se livrent une bataille rude sur beaucoup de plans. Et un joueur pourrait être à l'origine de cette guerre entre le club catalan et celui dirigé par l'Emir du Qatar. Il s'agit bien du Brésilien Neymar Junior.

Nous sommes seulement à deux ans jour pour jour du plus grand transfert de l'histoire du football. Le 03 août 2017, le Paris Saint-Germain arrachait Neymar Junior, une des étoiles montantes (à l'époque) du football mondial à Barcelone  contre un chèque record de 222 millions d'euros, soit la clause libératoire du joueur brésilien. Si la somme est jugée conséquente, le départ du prodige Neymar restait une grande perte pour le FC Barcelone. Deux ans après, le morceau est toujours resté en travers de la gorge des dirigeants du FC Barcelone.

Comment en est-on arrivé là ?

Le 14 février 2017, le PSG réussissait le hold-up du siècle en surprenant la bande à Messi au Parc des Princes par un score sans appel de 4 buts à 0. Mais c'était sans compter avec le match retour qui était prévu une semaine plus tard à Barcelone où vivait le trident offensif le plus redoutable du moment à savoir la fameuse MSN (Messi-Suarez-Neymar). C'est donc le soir du 08 mars 2017 que le PSG subissait son plus grand affront de l'histoire en perdant le match retour sur un score fleuve de 6 buts à 1. Si le Barça, dans son ensemble a sorti le grand jeu, c'est bien le prodige brésilien qui a été l'homme-clé de la rencontre en marquant un doublé remarquable comme il l'avait promis 72 h avant le coup d'envoi. Cette remontada a été comme un coup de poignard dans le dos des dirigeants du club de la capitale française mais surtout une tache sur le projet Qatari du PSG.

Le PSG attaque le dossier Neymar !

Trois mois seulement après son humiliation face au Barça, le PSG fait de la star brésilienne sa priorité absolue pour le mercato hivernal. La situation préjugée impossible au départ finit par se réaliser. Et Neymar rejoint les rangs du club français comme étant le joueur le plus cher de l'histoire et pour un salaire de 35 millions d'euros net par an. Deux choses ont surtout convaincu Neymar de rejoindre le club de Nasser El Khelaifi, à savoir : la situation financière et le statut de numéro 1 au sein d'un club. Car, il se sentait dans l'ombre de l'intouchable Barcelonais en la personne de Lionel Messi.

Le début d'une guerre interminable !

Si le fiasco du 08 mars 2017 était inacceptable pour le PSG, la perte de Neymar côté Barcelone était devenue également une grande déception. Le Barça qui n'était pas du tout vendeur a donc perdu pour la première fois la bataille pour conserver un joueur de son effectif et n'a pas apprécié cette situation. Pour faire oublier Neymar, les dirigeants de la Catalogne ont recruté deux attaquants de classe mondiale à savoir : Ousmane Dembélé en provenance de Dortmund contre un chèque de 140 millions d'euros, mais surtout Filipe Coutinho en provenance de Liverpool pour un montant de 160 millions d'euros avec bonus. Mais ces deux joueurs n'ont pas du tout réussi à palier le départ de l'ancien joueur de Santos.

Pourrir le projet Qatari !

Très mécontent de la situation, le Barça décide de pourrir le projet du PSG dans l'ombre en proposant des transferts aux joueurs cadres du PSG.

Premièrement, les catalans attaquent le dossier Verrati pendant le mercato qui a précédé le feuilleton Neymar. Très polyvalent au milieu, Marco Verrati était l'une des plaques tournantes du jeu parisien. Ce dernier entame des négociations et sème la panique chez les dirigeants du club. Pour convaincre à tout prix l'Italien, la direction de Nasser décide de proposer une augmentation de salaire à son joueur qui va finalement rester. Pour donner plus de confiance à Verrati et Rabiot, le PSG libère Blaise Matuidi qui file vers la Juventus de Turin. Un gros sacrifice !

Une saison après, le Barça approche Adrian Rabiot, l'autre métronome du milieu parisien qui lui, sans hésitation, accepte la proposition de Barcelone et refuse de prolonger son contrat avec le PSG. Le Barça ayant atteint son objectif de semer la pagaille au sein du PSG refuse de prendre Rabiot même à zéro francs. Ainsi, il finit par rejoindre la vieille dame. Affaibli au milieu de terrain, le Paris Saint-Germain fait appel au très prometteur jeune de l'Ajax Amsterdam Frenkie De Hong. Là aussi, le PSG va trouver le Barça sur son chemin. Très à l'aise balle au pied, De Hong est un pur héritier de Johan Cruyff et colle très bien au style barcelonais. Le jeune néerlandais séduit par l'offre du Barça, finit par repousser le PSG et rejoint la Catalogne. Une autre perte pour le club dirigé par l'émir du Qatar.

Le Barça revient à la charge pour Neymar !

Depuis son départ du Barça, Neymar n'a plus retrouvé son football et a quasiment perdu le bonheur de jouer au ballon. Des blessures récurrentes, des problèmes disciplinaires et juridiques, mais surtout la pression de la presse française qui ne le laisse pas respirer suite à des éliminations prématurées du PSG en Ligue des champions, projet phare pour lequel le jeune brésilien est entré à Paris. Aujourd'hui, un nouveau feuilleton Neymar est d'actualité depuis l'ouverture du mercato et son retour en Catalogne est presque imminent.

Après des clashes à distance avec les dirigeants du club, Neymar a clairement annoncé son regret d'avoir quitté ces amis Barcelonais : « Il est vrai que j'ai envie de partir chez moi, là d'où j'aurais jamais dû partir », a-t-il déclaré. Côté PSG, les comportements de star font déjà marre chez les supporters. C'est désormais ''casses-toi Ney. Le mercredi dernier, le Barça est entré dans la vraie phase de négociation tout en montrant qu'il n'était pas prêt à faire des folies (financement conséquente) dans l'affaire Neymar. Une manière de se mêler dans les affaires du PSG.

Le Barça qui a déjà acheté Antoine Grizman cet été ne manque donc pas d'attaquant pour commencer sa saison, au contraire, il dispose de quatre attaquants de classe mondiale. L'objectif est donc de rendre Neymar inutilisable au sein du PSG et il l'a déjà atteint, car le divorce entre Neymar et les champions de France en titre est sans doute acté. Tout est désormais possible dans l'affaire Neymar sauf de réendosser le maillot du PSG. Et le Barça reste le grand favori pour le récupérer. Comme le dit un proverbe africain, « on ne mange pas le plat de la vengeance à chaud ».

Amadou Basso

Source : Ziré-Hebdo