Alors que l'Algérie et le Sénégal se préparaient pour s'affronter en finale de la 32ème édition de la Coupe d'Afrique des Nations tenue en Égypte du 17 juin au 19 juillet 2019, la Confédération Africaine de Football (CAF) a procédé au tirage au sort de la prochaine édition qui se tiendra dans deux ans au Cameroun. C'était le mercredi 17 juillet 2019, à l'issue de la 41e Assemblée ordinaire de l'instance africaine de football. Un tirage à l'issue duquel, le Mali se retrouve dans le groupe "A" en compagnie de la Guinée Conakry, de la Namibie et du vainqueur du match Libéria-Tchad, deux pays qui vont s'affronter pour un tour préliminaire.

Lors de ce tirage, sur le podium, l’on pouvait noter la présence d'illustres noms comme le Sénégalais Kalilou Fadigha, le Nigérian W. Kanu, le Camerounais Samuel Eto’o, l’Egyptien Mahamoud El Khatib allias Bibo et de l’Algérien Raba Madjer. Après la répartition des groupes, la  question que l’on peut se poser est de savoir si le Mali est réellement le grand favori de son groupe.

Au vu des dernières éditions de la CAN, sinon de la toute dernière édition qui vient de s'achever, le Mali est l’une des nations dont les joueurs ont beaucoup impressionné le public grâce à leurs performances, aussi bien en éliminatoires qu'à la phase finale en Égypte. Puisque les Aigles du Mali avaient réussi à se qualifier, passant premiers de leur groupe sans la moindre défaite. Cela, malgré la double confrontation avec le Gabon de Pierre Emeric Aubameyang. A l’issue des éliminatoires, notre pays a terminé premier de son groupe devant la Tunisie et la Mauritanie avant de secouer très sérieusement la Côte d'Ivoire qui va cependant l'éliminer, en huitième de finale.

La Guinée, le sérieux adversaire !

Parmi les adversaires du Mali pour les éliminatoires de cette 33è édition de la CAN, la Guinée Conakry demeure et reste l'un des adversaires à craindre. Voisin de tous les temps, la Guinée a souvent causé de sérieux problèmes à l'équipe du Mali dans les derbys ouest-africains. Même si le Mali est plus régulier ces derniers temps à cette compétition continental, la Guinée Conakry a quand même le plus grand nombre de participations avec douze phases finales disputées contre onze pour les nôtres. Et à la dernière édition, elle a été éliminée au même stade que le Mali, à savoir en huitième de finale.

Tout comme la Guinée, la Namibie aussi a son mot à dire dans ce groupe, elle qui a participé au moins trois fois à ce grand rendez-vous. Quant au Liberia, il n'a participé qu'une fois à la compétition et le Tchad n'y a jamais participé. Donc, à défaut de réaffirmer son leadership au sein de ce groupe ‘’A’’, la qualification du Mali à la phase finale de cette 33e édition de la CAN Cameroun 2021 ne saurait être mise en doute.

Amadou Basso

Source: Ziré-Hebdo