Les participations des Aigles du Mali à la Coupe d’Afrique des Nations constituent en elles une belle histoire capable de séduire quant aux prestations sur la pelouse, mais avec des résultats toujours décourageants. Du coup, aucun trophée n’a été, pour le moment, remporté par notre pays et cela après dix participations à ladite compétition.

Tout commence à Yaoundé 1972, dans le pays des Lions Indomptables. La participation de la génération dorée de  Salif Kéita alias Domingo, premier ballon d'Or africain, à la CAN Cameroun1972 a été perçue comme une véritable manière de briser la glace pour réaliser ainsi le rêve de toute une nation (Mali) d’être citée parmi les grandes nations africaines de football. A cette  édition-là, les Aigles  échouent en finale face au Congo sur le score de 3 buts à 2. Première participation, première surprise ! C’était là, ce qu’il faudrait retenir à Yaoundé. Après cette première performance louable pour une jeune équipe nationale de football qui venait juste de participer pour une première fois à une compétition continentale et qui avait réussi à arracher une médaille d'argent et le titre de meilleur buteur, à travers Fantamady Diarra (cinq réalisations), les Aigles vont finalement connaître, par la suite, une longue période d'absence de vingt-deux ans (1974 à 1992).

Un nouveau retour !

C'est lors de la CAN 1994 abritée par la Tunisie que le Mali fait son nouveau retour. Les Aigles étaient donc au rendez-vous où ils finiront  cette fois-ci au pied du podium (4ème place) devant la Côte d'Ivoire, victorieuse du match de classement par 3 buts à 1. Les choses vont, à nouveau, se compliquer pour les Aigles. Ainsi, huit autres compétitions sont organisées sans la participation du Mali, toujours éliminé avant la phase finale. Il fallait attendre jusqu’en 2002 pour que notre pays remonte sur la pelouse des grands pour la 23e édition et entant que pays organisateur. Comme les deux précédentes participations, les Aigles réussissent à se qualifier pour les demi-finales. Mais, ils n’arrivent pas à se débarrasser des caprices de Tunisie 94. Ainsi, ils perdent la petite finale à domicile devant le Nigeria (1-0), après avoir été facilement éliminés par le Cameroun (3-0) en demi-finale.

Pour la première fois, le Mali parvient à enchaîner deux participations consécutives en compostant son billet pour la CAN Tunisie 2004 après celle de 2002. Les Maliens vont, une fois de plus, tomber sur les mêmes Nigérians encore en forme et plus grands qui vont les battre pour une seconde fois exécutive au match de classement avec le score de 2 buts à 1.

Avec un parcours déjà mitigé et ces participations en dents de scie, le Mali trouvera une fois de plus l'équilibre en 2008 au Ghana où malheureusement l'aventure des nôtres s'arrête subitement dès la phase de poules comme en 2010 en Angola. Toutefois, les Aigles se déchaînent et remportent deux médailles de bronze lors des CAN Gabon-Guinée Equatoriale 2012 et Afrique du Sud 2013 sur des scores, respectivement de 2 buts à 0 et de 3 buts à 1 contre le même adversaire, le Ghana.

La grande déception !

L'équilibre retrouvé depuis 2008, le Mali enchaîne une 5ème participation en 2015 en Guinée Equatoriale avec une élimination par tirage au sort dans la phase de poules au profit de la Guinée Conakry qui avait terminé également 2e de son groupe à égalité parfaite de points avec le Mali. Décidé de laver l'affront, les Aigles du Mali réalisent la meilleure performance des éliminatoires de l'histoire du football national en se qualifiant à la phase finale de la CAN Gabon 2017 à une journée de la fin des éliminatoires. Du jamais vu pour le Mali.  Mieux, ils battent le Bénin par un score fleuve de 5 buts à 2 lors de la dernière journée pour terminer en beauté les éliminatoires alors qu'ils n'étaient pas dans l'obligation de faire un match nul encore moins d’avoir une victoire.

Cette qualification avec brio pour la CAN Gabon 2017 est la 10e participation du Mali à cette compétition continentale. Là encore, les nôtres ont été éliminés dès la phase de poule de la compétition avec seulement deux points, soit un but marqué, deux matchs nuls et une défaite.

Pour ce 11ème rendez-vous, le sélectionneur national, Mamadou Magassouba, et ses protégés espèrent remporter un tout premier sacre continental avec un staff cent pour cent national. A défaut, il s’agira d’aller le plus loin possible, même si les obstacles deviennent de plus en plus nombreux malgré un groupe peu abordable. Car, il n’existe plus une petite nation de football. Une chose est sûre, le collectif du Mali aura à faire face à de grandes individualités continentales dans une soixantaine de jours.

Calendrier de la CAN Egypte 2019

Le tirage au sort pour la Coupe d'Afrique des Nations Égypte 2019 de football a été effectué ce vendredi 12 avril 2019. Pour sa 11ème participation à la phase finale de cette compétition continentale, le Mali a hérité d'un groupe relativement jouable. Les Aigles du Mali sont logés dans le groupe ‘’E’’, composé de la Tunisie, de la Mauritanie et de l'Angola.

Pour une CAN qui aura lieu du 21 juin au 19 juillet 2019 dans le pays des Pharaons, les 6 groupes de 4 équipes sont déjà connus depuis le vendredi dernier à l'issue du tirage au sort qui a eu lieu à Caire.  En Égypte, les Aigles du Mali disputeront leur 11ème  phase de finale de la compétition aux côtés de la Tunisie, de la Mauritanie et de l'Angola.

A l'entame, c’est l'Egypte en qualité de pays hôte qui ouvrira le bal face au Zimbabwe, le 21 juin avant de croiser le fer avec la RDC et l'Ouganda pour le compte du groupe A. En plus, il y aura un intéressant Sénégal-Algérie dans le groupe C.  Le tenant du titre, le Cameroun, est dans le même groupe que le Ghana. Le Maroc et la Côte d'Ivoire, deux pays rivaux du football, se retrouvent dans le groupe D. Dans le groupe E, les Aigles du Mali se mesureront à leurs homonymes de Carthage (Tunisie).

Voici le tableau complet

 Groupe A: Egypte, RDC, Ouganda, Zimbabwe;

Groupe B: Nigeria, Guinée, Madagascar, Burundi;

Groupe C: Sénégal, Algérie, Kenya, Tanzanie;

Groupe D: Maroc, Cote d’Ivoire, Afrique du Sud, Namibie;

 Groupe E: Tunisie, Mali, Mauritanie, Angola;

Groupe F: Cameroun, Ghana, Bénin, Guinée-Bissau

Amadou Basso

Source: Ziré-Hebdo