C'est une scène horrible à laquelle les amoureux du football ont assisté le 16 février 2020 à Estadio Dom Afonso Henrique, lors de la confrontation entre Guimaraes et le FC Porto. L’international malien du FC Porto, Moussa Marega, a été victime un incident à caractère raciste de la part des supporters

Face aux insultes, le joueur malien n'a eu mieux que de faire le choix de quitter le terrain sans revenir pour la fin du match, malgré les mots de ses coéquipiers et de son entraîneur. Sur son Instagram, après la rencontre, le joueur de Porto a tenu à réagir et à utiliser des mots forts pour répondre aux lamentables cris racistes dont il a été victime.

«Je voudrais juste dire aux idiots qui viennent faire des cris racistes au stade... Allez vous faire f**tre ! »,a lancé le joueur. Critiquant l'attitude des arbitres du match, Moussa Marega a aussi déclaré:« Et je remercie aussi les arbitres du match de ne pas m'avoir défendu et de m'avoir donné un carton, car je défendais ma couleur de peau. J'espère ne jamais vous revoir sur un terrain de football. C'est une honte.»

Insulté, Marega répond avec un but et fait une célébration particulière

À la 60e minute de jeu, alors que le score était d’un but partout, le Malien, lancé en profondeur, a remporté son duel avec le gardien Douglas Jesus d’une balle piquée. Juste après ce 6e but de la saison, Moussa Marega a défié certains supporters du stade Dom Afonso Henriques en leur montrant plusieurs fois son avant-bras, comme pour défendre la couleur de sa peau. Une attitude qui n’a pas plu à certains et qui se sont mis à jeter des projectiles et des chaises cassées en direction l’international malien.

Le ministre Arouna Modibo Touré exprime son soutien !

Sur sa page Twitter, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré, a exprimé le lendemain de l’incident, tout son soutien à Moussa Maregaen ces termes: «Tout mon soutien à Moussa Marega. Stop au racisme ! »

Amadou Basso

Source : Ziré