Dominé par la vieille dame depuis plusieurs mois, l'Inter de Milan est revenu à hauteur de la Juventus et est désormais co-leader de la Série A italienne avec la Juve. L'Inter a donc profité du faux pas de la Juventus, battue à Hellas Verone sur le score de 2 buts à 1 lors de la 23èmejournée de série A.

 Milan chute malgré Zlatan.

Zlatan is back ! C'était le slogan de la semaine à Milan. De retour en Série A après son tour du monde, Zlatan Ibrahimovic était attendu pour le derby Milanais et a été décisif. Auteur d'un but et d'une passe décisive face à l'Inter, mais cela n'a pas suffi. Ancien joueur de l'Inter, Zlatan Ibrahimovic, qui a récemment effectué son retour à Milan, s'est montré à son avantage lors du derby lombard.

C'est d'abord sur une déviation de la tête de l'ancien parisien que Rebic réussit une reprise du plat du pied gauche qui va au fond pour le un but à zéro. Le Suédois s'est ensuite mis en évidence sur un corner dévié où sa belle reprise de la tête alourdissait le score en faveur des Rossoneri peu avant la pause.

Le renversement de situation !

L'Inter, gêné par le pressing du Milan, se devait pourtant de l'emporter afin de profiter de la défaite inattendue de la Juve sur le terrain de Vérone samedi soir. Et c'est ce qui s'est passé. Les locaux ont eu de la ressource et sont parvenus à recoller sur un but de Brozovic, puis par Vecino. Le tout en l'espace de deux minutes en début de seconde période.

De Vrij finira par donner l'avantage aux Nerazzuri à 20 minutes de la fin de la partie sur une tête plongeante consécutive à un corner. L'inévitable Romelu Lukaku sera de la fête avec un but de son cru en toute fin de match. 4-2, est le score final. 

 Zlatan, le vin qui se bonifie!

 Le derby du Milan a bien failli porter l'empreinte de Zlatan, qui a montré qu'à 38 ans, il pouvait encore influer sur de grands chocs européens. Mais l'enjeu était grand côté Inter, histoire de profiter du faux pas de la Juve à Vérone samedi et revenir sur la Vieille Dame.

 CR7 en forme, la Juve inquiète !

De nouveau buteur face à l'Héllas Vérone avec la Juventus ce samedi, Cristiano Ronaldo (CR7) étend sa série, alors que la Juve chute. Le Portugais a marqué lors de ces dix derniers matchs avec la Juventus.

En difficulté à Vérone, la Juventus a même cru encaisser le premier but de la partie dès la 20e minute. Sur un coup franc signé Miguel Veloso, Kumbulla place une tête qui trompe Wojciech Szczesny. Mais le VAR vole au secours de la Vieille Dame et le but est annulé (0-0). Ce sera d'ailleurs le score à la pause, malgré quelques situations chaudes devant les cages turinoises et une tentative rasante signée Cristiano Ronaldo sur le poteau de Silvestri, alors que Douglas Costa trouvait lui aussi la transversale.

Ce n'était cependant que partie remise pour CR7. Ce dernier faisait sauter le verrou de Vérone dans la seconde période avec un tir à ras de terre. CR7 a donc désormais marqué lors de dix matches consécutifs et dépasse ainsi David Trezeguet.

Mais ces considérations statistiques sont loin des joueurs de l'Hellas Vérone, plutôt concentrés sur le fait d'égaliser. Ils y parviendront d'ailleurs par l'entremise de Borini à un quart d'heure de la fin, lui qui a capitalisé sur une passe en retrait mal assurée de Miralem Pjanic.

Vérone sent la Juve prenable et continue de pousser. Leonardo Bonucci touche un ballon de la main sur la reprise de la tête de Marash Kumbulla renvoyée par la transversale de Szczesny. Penalty, et Pazzini ne tremble pas pour le 2-1. C’est le score final. Malgré Cristiano Ronaldo, la Vieille dame est renversée à Vérone et laisse son entraîneur Maurizio Sarri sous le feu des critiques des quotidiens italiens. 

Amadou Basso

Source : Ziré