En mano-a-mano avec le FC Barcelone pour la première place du championnat espagnol depuis plusieurs mois, le Real de Madrid a fini par prendre seul la tête  de la compétition devant le FC Barcelone.

Le Real de Madrid a pris cette avance sur son rival éternel à l'issue de la 21e journée de Liga qui s'est disputée les 25 et 26 janvier 2020 au cours de laquelle il a dominé le Real Valadolid sur le score d'un but à zéro. Alors qu’un jour avant, le Barça a été sèchement battu par Valence sur le score de deux buts à zéro.

Même le derby de Madrid qui opposait le Real à l'Athletico de Madrid lors de la 22èmejournée n'a rien changé à la suprématie des Merengues. Les hommes de Zinedine Zidane ont dominé ceux de Diego Simeone sur la plus petite des marges d’un but à zéro (1-0). Avec 22 matchs sans défaite, les anciens partenaires de Cristiano Ronaldo comptent désormais trois longueurs d'avance sur les  catalans deuxième et dix points sur l'Athletico qui se classe 3ème

 Le Barça patine ! 

 Le Barça a connu sa cinquième défaite de la saison à Mestada (Valence) le samedi 25 janvier lors de la 21èmejournée de Liga, presque le nombre total de l’ensemble de ses défaites de l'an passé. Pire encore, le Barça n'a gagné que contre Athletico de Madrid dans les matchs contre les grosse équipes d'Espagne. 

Au même moment, les coéquipiers de Messi ont perdu, et leur entraîneur Ernesto Valverde, mais aussi leur attaquant vedette, Luiz Suarez. Ce dernier, opéré au genou et out (4 mois d'absence) quasiment pour la suite de la saison, le nouvel entraîneur Quique Setién peine à trouver la solution idoine en attaque avec Messi-Grizman et Ansu Fati. Très souvent éparpillé sur le terrain, il y a une vrai incohérence entre les attaquants d'un Barça à la quête de son origine. 

Amadou Basso

Source : Ziré