Initialement prévue pour juin-juillet 2021, la  prochaine Coupe d'Afrique des Nations que le Cameroun doit organiser suscite déjà des doutes quant au calendrier. En tout cas, la Confédération Africaine de Football (CAF) ouvre la porte à un éventuel changement de dates et reste assez imprécise à seulement sept mois du coup d’envoi de ladite compétition continentale.  

Le doute plane déjà. D'ailleurs jusqu'ici, il était difficile de dire avec certitude le nom du pays prêt à accueillir cette compétition. Le Cameroun, privé de l'édition 2019, ne présente toujours pas toutes les garanties de pouvoir organiser la prochaine édition. La question d’infrastructures  revient toujours dans les coulisses. 

Lors de la dernière réunion du comité exécutif de la CAF tenue il y a une semaine au Caire, la situation météorologique a été également évoquée.

« En raison des conditions météorologiques, les dates de la CAN 2021 seront décidées conjointement par la CAF et le pays hôte », peut-on lire dans le communiqué final de la réunion. 

Si ces termes sont assez obscurs, bien au-delà des simples mots, c'est bien un changement de calendrier qui semble être annoncé. Certes, la période juin-juillet correspond à la saison des pluies au Cameroun, mais cette argumentation météorologique paraît bien faible. Il était surtout connu depuis longtemps dans la plupart des pays africains, que cette période correspond forcément à la saison des pluies et le Cameroun ne fait pas exception à la règle. 

Alors que l'Égypte vient d'accueillir la première CAN en été, une première depuis plus de 60 ans, la prochaine va devoir se refaire une place au soleil dans un calendrier surchargé puisque c'est une CAN à 24 équipes dont il est question. Est-ce un retour vers la CAN en hiver qui s'annonce ? Ou une nouvelle saison sera-t-elle sortie du chapeau ? Pour l’heure, l’on attend la décision finale du Comité Exécutif de la CAF. La seule certitude que l’on a, c’est que le Cameroun accueillera le CHAN du 4 au 25 avril 2020. 

Amadou Basso

Source: Ziré