Cinq mois après la piteuse élimination de l’équipe A de la CAN 2019 qu’elle organisait, la sélection olympique d’Égypte a remporté la CAN des moins de 23 ans vendredi en battant la Côte d’Ivoire (2-1 ap).

L’essentiel était déjà fait avec cette place en finale qui leur octroyait une qualification aux JO de Tokyo. Mais vendredi, les Pharaons olympiques ont mis la cerise sur le gâteau devant leur public en remportant face aux Éléphanteaux la CAN U23.

L’arrivée au stade avec des joueurs arborant des masques de Salvador Dalí (référence à la série Casa del papel) pouvait faire passer l’idée d’un casse pour s’octroyer le trophée. Il a bien failli y avoir un braquage, mais à l’ivoirienne. Car après n’avoir quasiment rien montré de la partie, les Éléphanteaux ont égalisé à une minute de la fin poussant les Égyptiens à la prolongation.

Sobhi, le héros

Avant, les hommes de Shawky Gharib n’avaient pas tremblé dans cette rencontre et auraient pu (dû) plus matérialiser leur domination après le but d’El Racky (37e).

Mais comme un symbole, c’est le capitaine Ramadan Sobhi, passeur sur le premier but, qui libère tous les supporters en inscrivant le but de la victoire à moins de 5 minutes de la fin de la prolongation (115e). Dominateurs pendant tout le tournoi avec cinq victoires en cinq matches, les Pharaons sont logiquement sacrés et succèdent aux Nigérians.

L’Afrique du Sud, 3e, décroche son billet pour les JO

Un peu plus tôt, l’Afrique du Sud avait décroché le troisième et dernier ticket pour représenter le foot africain aux JO de Tokyo en battant le Ghana (2-2, tab 6-5) en match de classement. Pour cette rencontre de la troisième place, les Sud-Africains ont mené deux fois et ont longtemps cru remporter ce match avant que le Ghana ne revienne deux fois au score notamment dans les dernières minutes (85e) par Obeng.

Les Bafana Bafana sont passés également tout près de la sortie pendant la série de tirs au but après avoir vu deux de leurs tentatives échouer. Mais le cinquième tireur ghanéen, Edward Sarpong, qui avait la qualification des Black stars dans les pieds, a craqué et expédié son penalty dans les nuages. Les Bafana Bafana ne ratent pas les deux penaltys suivants, leur gardien stoppe celui d’Emmanuel Cudjoe et envoie l’Afrique du Sud aux JO pour la troisième fois après 2000 et 2016.

La CAN U23, organisée tous les quatre ans, est qualificative pour les Jeux olympiques pour les trois premiers de la compétition.

Source: RFI