Après la défaite des Aigles du Mali face aux Bafana – Bafana d’Afrique du sud, le sélectionneur adjoint Fousseni Diawara a accordé une interview à info-foot-Mali pour donner les explications concernant les difficultés rencontrées pour la préparation du match, les cas défections, la préparation des deux prochains matchs du mois de novembre, face à la Guinée et le Tchad etc.

Infofootmali : Lors du dernier regroupement des Aigles du Mali, il y a eu 11 cas de défections. Plusieurs versions tentent d’expliquer les raisons de ces défections. Pouvez – nous dire concrètement ce qui n’a pas marché, ce qui s’est passé ? Quels sont les motifs avancés par les joueurs ?

Fousseni Diawara : En ce qui concerne les forfaits, effectivement il se dit beaucoup de choses. Il y a une chose que je peux vous confirmer, c’est qu’il y a aucun joueur qui n’est pas venu à cause d’un problème de prime, d’ailleurs il n’y a aucun problème de prime puisque ces derniers doivent être réglés à Bamako au mois de novembre. Nous avons la chance d’avoir un nouveau bureau avec un nouveau président qui travaille d’arrache – pied avec le ministère des sports pour que l’équipe nationale retrouve un fonctionnement normal. Toutes les absences sont justifiées notamment à cause des difficultés que nous avons eues à l’ambassade d’Afrique du Sud pour délivrer des visas. C’est le cas pour Youssouf Koné, Khalifa Coulibaly, et Moussa Doumbia. Les absences d’Abdoulaye Diaby, Adama Traore, Hamari Traore, et Mossadio Haidara sont des blessures de dernière minute confirmées par leur club.

Infofootmali : Pourquoi ces joueurs n’ont pas été remplacés ?

Fousseni Diawara : Tout simplement parce que les clubs doivent recevoir la convocation deux semaines avant le regroupement. Dans le cas contraire ils sont en droit de refuser. Et avec le long processus de visa imposé par les Sud – africains, il était impossible d’ajouter des joueurs locaux car le délai était trop court.

Infofootmali : Cela fait plus d’une année que le joueur Yves Bissouma ne joue plus avec la sélection nationale. Les supporters demandent ses nouvelles. Est – ce qu’il ne boude pas par hasard l’équipe nationale ?

Fousseni Diawara : Nous connaissons toutes les qualités d’Yves Bissouma, nous savons ce qu’il peut apporter à l’équipe nationale. Malheureusement il n’a pas été épargné par les blessures ces derniers mois. Nous espérons tous le revoir lorsqu’il aura retrouvé son meilleur niveau. Ceci étant il n’y a aucune raison qu’il boude la sélection car le sélectionneur a beaucoup de considération pour lui et le groupe l’apprécie aussi.

Infofootmali : Le mois de novembre sera un peu chargé avec deux matchs éliminatoires dans le cadre de la CAN 2021. Comment préparez – vous ces deux matchs capitaux face à la Guinée et au Tchad ?

Fousseni Diawara : Pour bien entamer cette campagne de qualification, nous espérons retrouver un groupe au complet et surtout des joueurs à 100% de leurs moyens. Nous connaissons l’importance du premier match, il faut à tout prix le remporter à domicile. Ensuite il y aura le second match au Tchad trois jours après, il faudra bien récupérer sur le plan physique après un long voyage et préparer les joueurs mentalement à faire un gros match dans un contexte difficile.

Infofootmali : Est – ce que vous envisagez de renforcer l’équipe surtout en convoquant de nouveaux binationaux ?

Fousseni Diawara : Oui il y a des discussions en cours, je dois me rendre en Angleterre le weekend prochain. Si nous voulons atteindre les objectifs les plus élevés, il faudra renforcer l’équipe et créer une concurrence saine qui tirera le groupe vers le haut.

Source: Infofootmali